Editeur Vidéo

A l’aide de l’éditeur vidéo, vous pourrez éditer les fichiers vidéo et créer des vidéo de divers niveaux de complexité. Vous aurez également la possibilité d’appliquer des effets vidéo et audio aux objets d’édition, les transformer, introduire la filtration et la correction des images. Le logiciel prend en charge tous les formats et codecs vidéo et audio populaires en lecture comme en enregistrement.

En savoir plus sur Video Editor...

Convertisseur Vidéo

Ce logiciel sert à transformer les fichiers vidéo d’un format en un autre. Il prend en charge presque tous les formats vidéo populaires en lecture comme en enregistrement. En outre, il offre la possibilité de création des vidéos pour des dispositifs multimédia concrets, tels que iPhone, Microsoft Zune ou Archos. Le logiciel est très simple d’emploi, il est doté d’une interface moderne et fournit un ensemble de fonctions de base pour traiter les vidéos.

En savoir plus sur Video Converter...

Convertisseur Audio

Grâce à ce convertisseur audio, vous pourrez convertir les fichiers audio d’un format vers un autre. Le logiciel prend en charge tous les formats et codecs audio répandus. Le logiciel permet également de traiter les sélections et les balises META des fichiers, offre la possibilité d’exporter des pistes audio depuis un fichier vidéo et d’enregistrer les pistes sur l’ordinateur au format voulu.

En savoir plus sur Audio Converter...

Grabber de disques audio

Cet outil audio sert à copier les pistes audio des disques compacts et à les enregistrer sur l’ordinateur dans n'importe quel format de votre choix. Il prend en charge tous les formats et codecs audio populaires. Il assure également la possibilité d’obtenir les informations sur les pistes depuis le serveur FreeDB pour renommer automatiquement les fichiers et y ajouter des balises META.

En savoir plus sur Audio CD Grabber...

Multifonctionnalité

Multifonctionnalité

Un large éventail d'outils de traitement des fichiers multimédia dans un seul logiciel de montage vidéo gratuit.

Haute vitesse de fonctionnement

Haute vitesse de fonctionnement

Les logiciels utilisent des algorithmes multiprocesseurs rapides optimisés.

Disponibilité

Disponibilité

VSDC est un logiciel vidéo qu’on peut télécharger gratuitement sur les PCs et ordinateurs portables à base de système d'exploitation Windows

Guide d'utilisation du suivi de mouvement dans VSDC pour les débutants

En février 2020, l'équipe VSDC a annoncé la sortie du suivi de mouvement - un outil très attendu qui vous permet d'enregistrer le déplacement des objets dans une vidéo et d'assigner la même trajectoire à d'autres éléments : textes, images ou filtres. Un exemple courant qui vient à l'esprit est un signe de censure placé sur un objet en mouvement - mais les possibilités de suivi de mouvement vont bien au-delà. Par exemple, vous pouvez déplacer un titre de texte avec l'objet auquel il appartient. Ou vous pouvez créer une image qui suit un objet attribué dans une vidéo.

Pour vous aider à accélérer le suivi de mouvement dans VSDC, nous avons préparé un guide détaillé. Vous apprendrez comment l'outil fonctionne, ce qu'est une carte de déplacement, comment créer une trajectoire et l'affecter à un objet. Nous expliquerons également ce qu'il faut faire si un objet suivi change de taille ou de forme et est «perdu» par le logiciel de suivi.

Avant de commencer, nous vous recommandons de télécharger la dernière version de VSDC.

1. Comment activer le suivi de mouvement dans VSDC

Le suivi de mouvement est une fonctionnalité payante disponible dans le cadre de VSDC Pro. Donc, si vous disposez déjà de la licence VSDC Pro, téléchargez simplement la dernière version de l'éditeur et vous pourrez accéder au suivi de mouvement parmi les outils intégrés.

Une autre option est disponible pour ceux qui souhaitent utiliser le suivi de mouvement sans passer à VSDC Pro. Pour ce faire, vous devrez télécharger le plug-in de suivi de mouvement depuis le site officiel et l'installer sur votre PC. Le plug-in est payant et il vous permet d'activer l'outil de suivi de mouvement directement dans la version gratuite de VSDC Video Editor.

2. Premiers pas avec le suivi de mouvement dans VSDC : comment créer une carte de déplacement

Pour commencer, lancez le logiciel et importez un fichier vidéo avec un objet en mouvement. Ensuite, vous devrez créer une carte basée sur la trajectoire du mouvement de cet objet. Cela s'appelle une carte de déplacement.

Voici comment procéder :

  1. Cliquez sur la vidéo en utilisant le bouton droit de la souris.
  2. Sélectionnez l’option “Créer une carte de déplacement” dans le menu contextuel.
  3. Sélectionnez (ou confirmez) le dossier sur votre PC pour stocker la carte. Appuyez sur “Enregistrer”. Adjustable frame to define the area where the tracked object is located in VSDC
  4. Dans la fenêtre d'aperçu, vous verrez un cadre définissant l'objet suivi. Redimensionnez-le et déplacez-le pour vous assurer que l'objet suivi s'adapte au cadre et occupe la majeure partie de son espace.
  5. Utilisez le bouton “Démarrer l'analyse” depuis la section Gestion du suivi en haut pour lancer le processus de suivi.

  6. Pendant la lecture vidéo, la carte de déplacement apparaîtra progressivement dans la fenêtre d'aperçu, dessinée en vert. À la fin de la vidéo, vérifiez la trajectoire et si elle est précise, cliquez sur le bouton “Appliquer l'édition”. De cette façon, la carte de déplacement sera enregistrée sur votre PC et VSDC passera automatiquement en mode d'édition vidéo normal.

3. Comment affecter une carte de déplacement à un autre objet

Une fois la carte de mouvement prête, vous pouvez l'affecter à n'importe quel objet : une image, une icône, un titre ou un masque. À titre d'exemple, nous allons vous montrer comment créer un morceau de texte qui suivra un objet dans une vidéo.

Voici comment commencer :

  1. Tout d'abord, utilisez le menu de gauche pour ajouter un objet texte à la scène.
  2. Faites un double-clic sur le calque de texte.
  3. Ouvrez le menu “Insérer un objet” en haut et sélectionnez “ Mouvement ” >> “ Carte de déplacement”.
  4. Dans la fenêtre des paramètres de position de l'objet, sélectionnez la carte de déplacement que vous avez précédemment enregistrée sur votre PC et appuyez sur OK.
  5. Notez que la fenêtre des paramètres vous permet également de modifier le point de départ de la carte. Cela signifie que vous pouvez commencer à appliquer la trajectoire à l'objet depuis le début de la scène, à partir de la position du curseur ou manuellement.

4. Qu'est-ce qu'une région des pertes

Parfois, le logiciel peut «perdre» l'objet suivi dans le processus. Cela se produit généralement si l'objet se cache dans l'environnement et cesse d'être visible dans la scène. D'autres scénarios incluent l'objet changeant complètement sa taille, sa couleur, sa forme ou son apparence (une personne se transforme en voiture comme dans Transformers, par exemple).

En conséquence, vous obtenez une «région de perte de suivi» - l'écart entre le moment où le programme «perd» l'objet et l'enregistre à nouveau.

Dans de tels cas, l’option Suivi de mouvement crée une trajectoire approximative que l’objet devrait suivre tout en se déplaçant dans la région de perte de suivi. Vous pouvez toujours ajuster manuellement cette trajectoire en ajoutant des images clés aux zones requises.

Voici comment procéder :

  1. Sur la timeline, placez le curseur au moment où le logiciel perd l'objet. Ajustez et déplacez le cadre de suivi en fonction de la position du nouvel objet.
  2. Maintenant, cliquez sur le bouton “Continuer l'analyse” pour lancer le suivi à partir de ce moment.
  3. Si l'objet est «perdu» plus d'une fois pendant la lecture, répétez ces étapes à chaque fois.

What to do when a tracked object disappears from sight - tracking loss area in VSDC

Si vous devez sélectionner un morceau de la trajectoire sur la carte de déplacement pour le supprimer, vous pouvez également le faire manuellement. Placez les images clés au début et à la fin de la pièce que vous souhaitez découper, puis sélectionnez-la et appuyez sur “Supprimer”.

Veuillez noter que la région de perte apparaît parfois avant que l'objet ne disparaisse vraiment de la vue. Dans ce cas, vous devrez peut-être étendre la région de perte de suivi pour l'ajuster avec plus de précision.

Suivez ces étapes pour modifier la région de perte :

  1. Tout d'abord, placez des images clés supplémentaires pour spécifier la région de perte de suivi sur la timeline.
  2. Faites un double-clic sur la partie résultante de la carte.
  3. Utilisez l'icône “Invalider la zone” pour définir la pièce comme une région où le mouvement de l'objet n'a pas été suivi correctement.
  4. Enfin, effectuez des réglages manuels à l'aide d'images clés.

Une fois que la carte semble comme prévu, appuyez sur le bouton “Appliquer l'édition” pour l'enregistrer et basculez VSDC en mode d'édition vidéo.

Pour basculer rapidement entre les images clés en mode Gestion du suivi, utilisez les touches fléchées «droite» et «gauche» de votre clavier.

5. Paramètres de la carte de déplacement

Une fois que vous avez affecté la carte de déplacement à un objet, vous pouvez continuer et affiner les paramètres disponibles pour une précision de mouvement plus élevée. Pour accéder aux paramètres, faites un double-clic sur l'objet - cela ouvrira un nouvel onglet avec une couche “Carte de déplacement”. Tous les ajustements de la carte des mouvements peuvent être effectués dans la fenêtre Propriétés sur le côté droit. Si vous ne trouvez pas la fenêtre de propriétés, cliquez sur le calque avec le bouton droit de la souris et sélectionnez “Propriétés” dans le menu.

Movement map settings window in VSDC

Ci-dessous, nous expliquerons ce que signifie chaque paramètre de la fenêtre Propriétés :

Coordonnées (X/Y) – coordonnées initiales de l'objet dans la fenêtre d'aperçu.

Temps de création de l'objet (ms/cadre) – le moment où vous souhaitez affecter la carte de déplacement à l'objet ajouté.

Temps de durée de l'objet (ms/cadre) – ce paramètre définit la durée pendant laquelle vous souhaitez appliquer la carte de déplacent à cet objet. Tout comme le paramètre précédent, celui-ci peut être défini soit par millisecondes soit par cadre

Le menu de configuration de la Carte de déplacement comprend les paramètres suivants :

  • Carte de déplacement – la carte utilisée dans le projet.
  • Vidéo mappée - la vidéo utilisée pour dessiner la carte de déplacement. Si vous spécifiez le fichier vidéo ici, ses paramètres et les paramètres de la carte seront automatiquement ajustés les uns aux autres. Si vous laissez ce champ vide, la carte de déplacement ne s'adaptera pas aux paramètres de la vidéo.
  • Processus perdu – le mode de déplacement de l'objet dans la zone de perte de suivi. À l'aide de ce paramètre, vous pouvez décider de la façon dont l'objet doit se déplacer dans la zone de perte de suivi. Vous avez le choix entre trois options :
    1. Trajectoire approximative – l'objet reste visible pendant que le logiciel trace sa trajectoire de mouvement estimée.
    2. Masquer l'objet - lorsque l'objet atteint la zone de perte de suivi, il disparaît.
    3. Ne traitez pas la carte - l'objet se déplace selon la trajectoire que vous avez dessinée. Pour dessiner la pièce manquante de la trajectoire, vous devrez utiliser l'outil “Mouvement”.

Veuillez noter que si vous ne tracez pas la trajectoire de la région de perte de suivi, l'objet se déplacera selon la “Trajectoire approximative”.

Bien qu'il puisse sembler compliqué, l'outil de suivi de mouvement dans VSDC est en fait assez facile à utiliser et ne nécessite aucune connaissance ou expérience particulière. Tant que vous suivez les instructions et utilisez la fenêtre d'aperçu, vous pourrez obtenir le résultat souhaité.

 

Vous avez des questions ? Envoyez-nous un message sur Facebook.

Besoin de plus d’idées ? Abonnez-vous à notre chaîne YouTube channel.

Le guide ultime sur l’application de l'effet Glitch dans VSDC

L'effet Glitch est l'une des tendances vidéo les plus en vogue actuellement. Il est largement utilisé dans des clips, des jeux vidéo et des films. Et on peut comprendre la popularité de cet effet compte tenu de l'apparence des vidéos déformées!

La distorsion numérique rend une vidéo plus dynamique et crée une illusion de l'éphémérité. Mais tous les effets de glitch ne sont pas créés égaux. Parfois, vous ne pouvez pas obtenir le résultat souhaité si vous appliquez un filtre standard. Tout d'abord, il existe de nombreuses variations de distorsion, et chacune crée son propre effet unique. Deuxièmement, vous souhaitez peut être personnaliser l'effet en changeant le type du glitch et en ajustant son intensité.

Si vous voulez vraiment apprendre l'art de la distorsion numérique, VSDC est le meilleur éditeur vidéo gratuit à créer cet effet. A l’aide de VSDC vous pouvez non seulement ajouter rapidement un effet Glitch à une vidéo, mais aussi régler la distorsion manuellement. Dans le didacticiel ci-dessous, nous allons vous expliquer la technique en détail.

Télécharger VSDC Free Video Editor

Ainsi, l'effet Glitch imite généralement les erreurs logicielles ou un mauvais signal, et se traduit par une déchirure de l'image, un bruit statique, etc. Normalement, l’effet ressemble à:

  • Distorsion d'image d’une façon ondulée
  • Cadres gelés
  • Couleurs inversées.

Regardons de plus près le principe du fonctionnement de l’effet Glitch.

Comment appliquer l’effet Glitch à une vidéo dans VSDC

Une fois que vous avez téléchargé et lancé l'éditeur, importez la vidéo dont l’aspect vous souhaitez déformer. Pour appliquer l'effet Glitch, suivez trois étapes simples:

  1. Ouvrez le menu «Effets vidéo».
  2. Accédez à la section «Effets spéciaux» et sélectionnez «Glitch».
  3. Dans la fenêtre contextuelle "Paramètres de la position de l'objet" appuyez sur Bien.

How to quickly create a video glitch effect for free

De cette façon vous venez d'appliquer l'un des préréglages de l’effet Glitch standard à une vidéo. VSDC a 8 options différentes, et chaque préréglage crée son effet unique. Allez à la fenêtre des propriétés à droite et trouvez le menu «Paramètres de l'effet Glitch» pour choisir parmi les options disponibles. Sélectionnez n'importe quel préréglage et vérifiez le résultat dans la fenêtre d'aperçu. Vous pouvez toujours modifier les paramètres et créer votre propre préréglage personnalisé.

Par exemple, la même vidéo peut avoir un aspect totalement différent si on applique des différents préréglages Glitch:

Si vous êtes satisfait avec le résultat, allez-y et enregistrez la vidéo à l'aide de l'onglet "Exportation du projet".

Mais si vous souhaitez ajuster l'effet avec plus de précision, nous allons en parler en détail ci-dessous. Vous apprenez la fonction de chaque paramètre de l’effet Glitch et comment peut-on modifier l'intensité de chaque préréglage.

Paramètres de l’effet Glitch dans VSDC: premiers pas

Pour le début, faites un clic droit sur le calque de l’effet Glitch sur la timeline et sélectionnez «Propriétés» dans le menu déroulant.

Allez à la fenêtre des propriétés sur le côté droit et trouvez le menu "Paramètres de l'effet Glitch". Outre les préréglages mentionnés ci-dessus, vous verrez 6 paramètres:

  • Puissance de transfert de Glitch
  • Puissance de l’effet Glitch
  • L’intensité de Glitch
  • Utiliser l'étape 1
  • Utiliser l'étape 2
  • Utiliser l'étape 3

VSDC glitch effect settings menu

Dans ce contexte, une étape signifie l'étape de traitement, et chaque étape de traitement contient un type de l’effet de distorsion. Les types de distorsion incluent le décalage RVB, les blocs de mouvement, le décalage des pixels, etc. Vous trouverez toutes les options dans les titres du menu déroulant "Type de l’effet". Et si une étape ne peut inclure qu'un seul effet de distorsion, Glitch est en fait une combinaison d'étapes.

En d'autres termes, un effet Glitch dans VSDC est une composition unique de divers types de distorsion.

L'effet Glitch peut inclure 1-3 étapes de traitement, chacune contenant une distorsion unique. Ces effets de distorsion peuvent être appliqués à une vidéo simultanément ou l'un après l'autre. Notez que si vous modifiez le paramètre Glitch (puissance de transfert de Glitch, puissance de l'effet Glitch, intensité de Glitch), vous appliquez par conséquent la modification à toutes les étapes.

Paramètres d'effets communs

Si vous êtes un débutant de la création vidéo, VSDC est un choix excellent pour de nombreuses raisons. Par exemple, c’est une bonne possibilité de régler manuellement presque chaque paramètre. Par exemple, VSDC vous permet de configurer l'apparition de l’effet dans la vidéo et régler sa durée.

Accédez au menu «Paramètres communs» dans la fenêtre des propriétés pour effectuer cet ajustement. Le paramètre «Temps de l'apparition de l’objet» vous permet de définir précisément le moment de l'apparence de l'effet par cadres ou millisecondes. Et le paramètre «Durée de l’affichage de l'objet» permet de sélectionner la durée de l'effet.

Les paramètres de l'effet Glitch en détail

Il est temps de revenir à l'effet Glitch. Comme nous l'avons mentionné précédemment, vous êtes libre d’utiliser huit préréglages prêts à l'emploi ainsi que créer les vôtres. Dès que vous modifiez un paramètre par défaut, vous créez un nouveau préréglage qui est nommé par son ordre - Glitch 9, Glitch 10, etc. Vous pourrez l'enregistrer et renommer après.

Avant de commencer à examiner les paramètres, nous décomposons le processus de distorsion vidéo dans VSDC et voyons ses principes du fonctionnement.

Lorsque vous appliquez l'effet Glitch à une vidéo dans VSDC, le logiciel divise chaque image vidéo en segments ou blocs. Considérez-les comme des blocs de répercussion car chaque bloc reflète un élément de l'image vidéo. En modifiant la distance entre les blocs, leur nombre et le niveau d'opacité, vous pouvez contrôler l'apparence de la distorsion.

Si nous revenons aux paramètres de l'effet Glitch, nous voyons qu'il y en a trois dans le menu principal:

  1. Puissance de transfert de Glitch (%) déplace les blocs plus près des éléments qu'ils reflètent ou plus loin d’eux. Dans ce cas, le nombre des blocs dépend de la valeur. Si la valeur de ce paramètre est 100%, la distance entre les blocs et les éléments est maximale et égale à 1/4 de la largeur du cadre.360 video export settings in VSDC
  2. Puissance de l’effet Glitch (%) définit le niveau d'opacité appliqué aux blocs de répercussion. Si sa valeur est 0%, les blocs sont absolument transparents. Si la valeur est 100%, les blocs sont visibles.
  3. L’intensité de Glitch (%) définit le nombre de blocs qui apparaissent dans le cadre. Lorsque l'intensité fait 100%, le nombre maximum de blocs est affiché. Si la valeur d'intensité est de 0%, aucun des blocs ne sera affiché.

En modifiant ces paramètres, vous contrôlez entièrement le nombre de blocs de répercussion, leur niveau d'opacité et la distance à laquelle ils sont placés par rapport aux éléments réfléchis.

De plus, vous pouvez appliquer une modification dynamique à l'un de ces paramètres. Cela signifie le changement progressif de la valeur à mesure de la lecture de la vidéo. Par exemple, les blocs peuvent être un peu plus transparents au début de la vidéo et à la fin de celle-ci ils deviennent plus visibles. Pour appliquer le changement dynamique, il faut que les paramètres «Valeur initiale» et «Valeur finale» dans le menu soient différentes.

Comment travailler avec les étapes de l'effet Glitch

Le niveau suivant des paramètres est celui des «étapes» de traitement. Il y a trois étapes de traitement dans le menu, chacune contenant un effet de distorsion: décalage RVB, remplissage aléatoire des couleurs, décalage des pixels, etc. Vous pouvez utiliser jusqu'à trois étapes différentes dans un seul effet Glitch et créer une composition unique qui sera disponible en tant qu’un préréglage personnalisé.

Par défaut, les paramètres «Utiliser l'étape 2» et «Utiliser l'étape 3» sont cochés comme «False». Cela signifie qu’actuellement une seule étape de traitement est appliquée. Si vous souhaitez ajouter des étapes, passez simplement de "False" à "True".

Au niveau de l'étape de traitement, vous travaillez avec les paramètres suivants:

  • Ordre de l’étape
  • Intensité de l'étape (%)
  • Puissance de transfert de l'étape (%)
  • Puissance d'effet de l'étape (%)
  • Type de l'effet
  • Type de transfert
  • Fréquence
  • Durée de Fade In
  • Durée de Fade Out

Glitch processing stage settings in VSDC

Examinons chaque paramètre.

L'ordre de l’étape vous permet de modifier l'ordre des étapes de traitement et leur appliquer des numéros d’ordre. Ce paramètre n'est pertinent que si vous utilisez plusieurs étapes. Si la valeur de l'ordre des étapes est «0», les étapes se succèdent dans l'ordre par défaut: étape 1, étape 2, étape 3.

L'intensité de l’étape (%) définit le nombre de blocs de répercussion dans une image. L'intensité de l’étape est calculée comme un pourcentage de l'intensité de Glitch. En d'autres termes, si l'intensité de Glitch est de 50% et l'intensité de l’étape est de 50%, le nombre de blocs sera de 25% par rapport au maximum - car 50% х 0,5 = 25%.

La valeur delta ici est un intervalle entre le nombre minimum et maximum possible de blocs. Ce paramètre définit l'intensité de l'étape sélectionnée au hasard à différents moments de la lecture. Lorsque la valeur delta est nulle, les valeurs d'intensité minimale et maximale de l’étape sont égales.

Les calculs du minimum et maximum se déroulent comme suit:

Max. valeur = valeur d'intensité de l'étape;

Valeur minimale = intensité de l'étape - (intensité de l'étape x valeur delta).

Par exemple, si l'intensité de Glitch est de 50%, l'intensité de la scène est de 50% et la valeur delta est de 20%, vous verrez pendant la lecture le pourcentage entre 20% et 25% de blocs de de répercussion à partir du nombre maximum possible.

Voici les calculs pour cet exemple:

Max. intensité de l'étape = 50%

Min. intensité de l'étape = 50% - (50% * 0,2) = 40%

Max. Intensité de Glitch = 50% * 0,5 = 25%

Min. Intensité de Glitch = 50% * 0,4 = 20%

La puissance de transfert de l'étape (%) définit la distance entre les blocs et les éléments qu'ils reflètent.

La puissance de transfert d'étape est calculée comme un pourcentage de la puissance de transfert de Glitch. Par exemple, si la puissance de transfert de Glitch est de 50% et la puissance de transfert de l’étape est de 50%, la distance entre les blocs de répercussion et l'élément qu'ils reflètent sera de 25% du maximum, où le maximum constitue ¼ de la largeur du cadre.

La puissance de transfert de l'étape a trois paramètres supplémentaires:

  • Valeur initiale
  • Valeur finale
  • Valeur delta

La valeur initiale définit la distance entre les blocs de répercussion et les éléments réfléchis pour le début de la lecture. La valeur finale - comme son nom l'indique - définit la distance pour la fin de la lecture. La valeur delta définit l'intervalle entre le décalage maximal et minimal possible du bloc qui se produit d’une manière aléatoire pendant la lecture.

La valeur maximale ici est égale à la valeur que vous définissez pour le paramètre «Puissance de transfert de l'étape». La valeur minimale peut être calculée de la façon suivante:

La Valeur de transfert de l'étape - (Valeur de transfert de l'étape x Valeur delta)

La puissance de l'effet de l'étape (%) vous permet de définir le niveau d'opacité souhaité pour les blocs de répercussion.

La puissance de l'effet de l'étape est calculée comme un pourcentage de la puissance de l'effet Glitch. Par exemple, si la puissance de l'effet Glitch est de 50% et la puissance de l'effet de l'étape est de 50%, le niveau d'opacité sera de 25% (car 50% de 50% fait 25%). La valeur de 0% signifie que les blocs sont absolument transparents tandis que la valeur de 100% signifie qu'ils sont complètement visibles.

Tout comme avec les paramètres de puissance de transfert de l'étape, VSDC vous permet de définir l'opacité des blocs de répercussion d’une façon différente pour le début et la fin de la lecture.

Type de l'effet est un menu déroulant avec 12 types d'effets de distorsion pour vous à choisir.

Type de transfert définit la façon suivant laquelle les blocs de répercussion sont placés dans le cadre. Il comprend quatre options:

  • Échange en série - les blocs apparaissent dans un ordre clair l'un après l'autre en fonction de leur taille et la distance entre eux.
  • Échange symétrique - les blocs sont affichés symétriquement en fonction de leurs paramètres.
  • Copier avec des bords miroir - les blocs sont répercutés. Si une partie d'un bloc tombe en dehors du cadre, cette partie est copiée et affichée sur le côté opposé du cadre:How to achieve mirrored reflection blocks in video distortion
  • Copier avec des bords transparents - la partie d'un bloc qui tombe en dehors du cadre n'est pas répercutée sur le côté opposé mais devient complètement opaque.

Transparent video distortion blocks

Pour ajuster le type de transfert encore plus précisément, vous pouvez utiliser les paramètres suivants disponibles dans le menu:

  • Largeur du bloc (%) – largeur du bloc, calculée comme un pourcentage de la largeur du cadre.
  • Hauteur du bloc (%) – hauteur du bloc, calculée comme un pourcentage de la hauteur du cadre.
  • Distance du bloc X (%) – la distance horizontale entre le début du premier bloc et le début du bloc suivant, où 100% est la largeur du cadre.
  • Distance du bloc Y (%) – la distance verticale entre le début du premier bloc et le début du bloc suivant, où 100% est la hauteur du cadre.How to measure distortion block parameters in VSDC
  • Décalage de départ (%) – distance horizontale entre le premier bloc et le coin supérieur gauche du cadre.

Fréquence (ms) – ce paramètre définit la fréquence avec laquelle les blocs se changent en une milliseconde. En d'autres termes, si la valeur de la fréquence est 0, les blocs seront immobiles pendant toute la lecture. Si la valeur de la fréquence est égale à 10, vous verrez 10 combinaisons de blocs qui se changent au cours d'une milliseconde.

Durée de Fade In (ms) – est l'apparition progressive de l'effet sur la vidéo. Si la valeur est 0, la position et l'intensité des blocs seront définies par la puissance de l'effet Glitch et la puissance de l'effet de l'étape.

Si la valeur n’est pas égale à zéro, l'apparence progressive des blocs sera étirée jusqu'à la période définie en millisecondes. Par exemple, si la durée de Fade In est de 100, vous verrez la vidéo originale sur le premier cadre, tandis que l'effet de distorsion apparaîtra progressivement dans les 100 millisecondes qui suivent.

Video Glitch effect - distortion fade-in appearance - first stage

 

Video Glitch effect - distortion fade-in appearance - second stage

 

Video Glitch effect - distortion fade-in appearance - third stage

Durée de Fade Out (ms) – de la même manière, il s'agit du paramètre qui configure la disparition progressive de l'effet à la fin de sa lecture.

 

Si la valeur de la durée de Fade Out est zéro à la fin de la lecture de l'effet, la position et l'intensité des blocs seront définies par la puissance de l'effet Glitch et la puissance de l'effet d'étape. Si la valeur de la durée de Fade Out est 100, par exemple, cela signifie que l'effet disparaîtra progressivement au cours des 100 dernières millisecondes de sa lecture.

Video Glitch effect - distortion fade-out disappearance - first stage

 

Video Glitch effect - distortion fade-out disappearance - second stage

 

Video Glitch effect - distortion fade-out disappearance - third stage

 

Et c'est la fin de notre tutoriel. Êtes-vous prêt pour l'effet Glitch dans vos vidéos?

Téléchargez VSDC sur votre PC et commencez par les astuces décrites dans ce guide.

Et si vous aimez le montage vidéo, abonnez-vous à notre chaîne YouTube – chaque semaine nous publions des didacticiels vidéo faciles à suivre!

Comment ajouter des objets en mouvement à une vidéo

Il est très amusant de faire déplacer du texte ou des images dans une vidéo. Et c’est beaucoup plus facile que cela puisse paraître à première vue. De plus, il n’y a pas de besoin d’une expérience de montage tant que vous avez une idée claire du résultat.

On utilise souvent ces effets dans des clips musicaux ou des publicités, et l'exemple que nous allons utiliser ci-dessous est également très populaire: il s'agit d'un avion en papier se déplaçant sur une carte d'itinéraire.

Pour obtenir l’effet du mouvement des objets, nous utilisons la dernière version de VSDC Video Editor. Vous pouvez le télécharger ici.

Comment faire un objet se déplacer dans une vidéo

Pour notre exemple nous allons utiliser une image d’une carte d'itinéraire et une image .PNG d’un avion en papier avec un arrière-plan transparent. Si vous ne possédez pas de fichiers requis, vous pouvez les trouver facilement sur des sites Web multimédias gratuits.

Pour démarrer votre projet, il faut lancer VSDC sur votre PC et cliquer sur le bouton “Importer du contenu” pour ajouter l'image d'une carte. Ensuite, utilisez le bouton «Ajouter un objet» dans le menu supérieur du programme et ajoutez l’image d’un avion en papier à la scène. Placez-le au moment où le mouvement de la scène commence.

Faites un double-clic sur le fichier de l'avion en papier, et vous verrez un nouvel onglet qui s'ouvre.

Maintenant, allez dans le menu de gauche et trouvez un bouton nommé «Ajouter un mouvement» ou utilisez la combinaison de touches de raccourci Shift + M. Dans la fenêtre pop-up «Paramètres de la position de l’objet», cliquez sur «Bien». Un point de contrôle apparaîtra au centre de l'avion en papier. On l’appelle le point de départ de la trajectoire comme il lance la trajectoire du mouvement.

Basic object movement in a video. Path's start point

Décidez la trajectoire de l'avion et cliquez avec la souris sur l’espace où il faut déplacer l’avion. Ce sera votre premier vecteur de mouvement. S’il vous faut déplacer l'un de ces deux points, placez la souris dessus jusqu'à ce que le curseur prend la forme d’une croix blanche. Ensuite, prenez le point et faites-le glisser selon la trajectoire.

A 2-point object movement trajectory in a video available in the free version of VSDC

Si vous souhaitez déplacer un objet d'un point A à un point B, vous n'avez besoin que d'un seul vecteur de mouvement. Si vous envisagez de construire une trajectoire plus complexe avec 3 points de contrôle ou plus, vous aurez besoin de plusieurs vecteurs.

La version gratuite de VSDC vous permet de créer une trajectoire d’un seul vecteur - c’est du point A au point B. S’il vous faut construire une trajectoire à 3 points ou plus, vous pouvez le faire avec VSDC Pro.

Pour ajouter un autre vecteur de mouvement, retournez au menu de gauche et cliquez à nouveau sur le bouton de mouvement. Puis cliquez n'importe où sur la scène pour dessiner une nouvelle direction de la trajectoire. Répétez ces actions pour construire la trajectoire nécessaire.

Comment ajuster le mouvement d'un objet dans une vidéo

Félicitations! Vous maîtrisez les bases du mouvement d'objet. Voyons maintenant comment peut-on l’ajuster pour rendre la trajectoire plus lisse et faire le mouvement plus naturel. Oh, et vous apprendrez également à faire pivoter l’objet lors de vos déplacements.

Tout d'abord, il existe deux niveaux de paramètres du déplacement des objets dans VSDC:

  1. Le réglage de la trajectoire via les points de contrôle et les points secondaires
  2. Les paramètres du style de mouvement de l'objet

Ci-dessous, nous discutons les deux.

Différence entre les points de contrôle et les points secondaires

Comme nous l’avons mentionné précédemment, la trajectoire du mouvement se compose des points de contrôle et des points secondaires. Essayons de comprendre leur différence.

Les autres points sont appelés les points secondaires. Ils aident à corriger la trajectoire du mouvement. Les autres points sont appelés les points secondaires. Ils aident à corriger la trajectoire du mouvement.

Vous pouvez toujours changer le mode du point et transformez-le en point de contrôle ou inversement. Pour y arriver, sélectionnez le point à modifier avec la souris et accédez à la «Fenêtre des propriétés» située à droite. Recherchez dans le menu le champ «Paramètres de point» et passez à «Oui» devant le paramètre «Point de départ de la trajectoire».

What are control points and passing points in VSDC object movement feature

Sur la timeline les points de contrôle sont roses et les points secondaires sont jaunes.

Pourquoi faut-il changer le mode du point et transformer-le en point de contrôle, par exemple? Bonne question! La raison la plus courante consiste à séparer une partie de la trajectoire pour une édition plus profonde et précise. Par exemple, si vous souhaitez que l'objet se déplace plus lentement sur une certaine partie de la trajectoire, assurez-vous que les points, qui ouvrent et ferment cette partie, sont les points de contrôle.

Comment faire un objet se déplacer d’une façon naturelle et lisse dans une vidéo

Revenons à notre exemple. VSDC permet d’appliquer le mode de mouvement curviligne, ce qui signifie que l’avion en papier se déplace plus naturellement dans une vidéo et change sa vitesse à certains moments.

Le mouvement curviligne peut être réalisé en quelques étapes faciles:

  1. Tout d'abord, cliquez sur le deuxième point de votre trajectoire et accédez à la “Fenêtre des propriétés” à droite.
  2. Pour ce point sélectionnez «Oui» dans le champ «Point de départ de la trajectoire». C’est comme ça que vous le transformez en point de contrôle.
  3. Pour ralentir le mouvement de l’avion sur la trajectoire sélectionnée, réduisez la valeur de «Vitesse». Dans notre exemple ci-dessous, nous avons défini une vitesse de 10%.
  4. Pour rendre la trajectoire plus lisse, recherchez le paramètre «Paramètres de point» - «Mode» et passez du mode linéaire au mode curviligne. Ce paramètre ne sera appliqué qu’à la partie de la trajectoire comprise entre le point sélectionné et le prochain point de contrôle. How to change object movement speed in a video
  5. Si vous souhaitez rendre la trajectoire encore plus incurvée, augmentez la valeur du paramètre «Nombre de points des trajectoires précédentes / suivantes».
  6. Enfin, pour que l’objet s’attarde au point de départ de la trajectoire, recherchez dans le menu le champ «Durée de retard». Pour un délai de 2 secondes, placez la valeur «00: 00: 02: 000» devant la ligne «Durée (ms)».

Comment faire pivoter un objet lorsqu’il se déplace sur la scène

Prêt pour le niveau suivant?

Maintenant vous savez changer la trajectoire du mouvement et la vitesse de l’objet, et il est grand temps d’apprendre l’outil de la rotation.

Voici les étapes à suivre:

  1. Cliquez sur n'importe quelle partie de la trajectoire pour la sélectionner et accédez à la "Fenêtre des propriétés".
  2. Trouvez le champ "Faire pivoter l’objet" et sélectionnez "True", ce qui va activer le menu des paramètres de rotation.
  3. Dans le champ «Angle de rotation», passez de «Valeur constante du paramètre» à la «Modification du paramètre linéaire». Définissez ensuite les valeurs souhaitées pour le début et la fin du mouvement. Pour notre exemple, nous avons utilisé 0 et 360 degrés. Vérifiez l'aspect de la rotation à l'aide de l'aperçu.

Si vous avez besoin d’une de rotation encore plus détaillée, cliquez sur l'icône “…” devant le champ “Angle de rotation”. Vous verrez la trajectoire sur la timeline qui s’ouvre avec le menu «Modèles» au-dessus. Choisissez n’importe quel modèle (nous avons utilisé «ZigZag»), et une fenêtre «Paramètres du modèle» s’affiche.

Ces paramètres vous aideront à configurer la rotation plus précisément. Jetons un coup d’œil sur eux:

  • Valeur minimale et valeur maximale de la courbe. Ces valeurs définissent les angles d'inclinaison minimal et maximal de l'objet par rapport à la trajectoire du mouvement.
  • Fréquence. Ce paramètre spécifie la fréquence de la rotation - par conséquent, le nombre de zigzags présents sur la timeline. Notez que le sens de rotation change lorsque l'objet commence à monter ou descendre dans le zigzag. Dynamic object movement effect settings
  • Phase. Ce paramètre déplace le premier point de contrôle du zigzag. En d'autres termes, en le déplaçant vers le haut ou le bas, vous pouvez régler l'angle d'inclinaison de l'objet initial par rapport à la trajectoire.
  • Durée minimale et maximale. En modifiant ces paramètres, vous définissez combien de temps l'objet reste dans les points le plus haut et le plus bas du zigzag. Lorsque l'objet atteint la zone de valeur maximale ou minimale, il cesse de tourner jusqu'au moment où il reprend le mouvement ascendant ou descendant du zigzag. Precise object rotation settings in VSDC

Et voilà. Vous pouvez maintenant faire déplacer n'importe quel objet dans une vidéo et contrôler précisément sa trajectoire et même sa rotation. Et après? Allez-y et essayez par vous-même!

Si vous avez des questions, consultez ce tutoriel vidéo ci-dessous ou envoyez-nous un e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Pour obtenir plus d'information sur le programme, consultez la page de description de Free Video Editor.

Comment adapter rapidement les paramètres d’une vidéo pour Instagram

Bien qu'une grande partie du contenu Instagram soit créée via des smartphones, il vous faut parfois modifier des vidéos sur un PC avant de les télécharger en ligne. Cela est particulièrement pertinent lorsque vous enregistrez des vidéos de haute qualité ou si vous souhaitez utiliser des parties du même métrage pour des types différents de vidéos Instagram. Ce dernier peut causer beaucoup de redimensionnement manuel.

Pour vous aider à résoudre ce problème, nous avons créé un guide avec les recommandations pour adapter n'importe quel métrage à une taille de vidéo Instagram parfaite.

Pour ajuster les dimensions de la vidéo, nous utiliserons VSDC. Il s'agit d'un logiciel de montage vidéo gratuit pour Windows, et il va parfaitement quand il vous faut modifier des vidéos mineures ainsi que le métrage de niveau avancé avec un effet de l’image dans l'image, correction des couleurs, édition du son, etc.

Cherchez-vous un éditeur de montage vidéo PC pratique?

Téléchargez VSDC maintenant

La raison pour laquelle VSDC est tellement bon pour ajuster les vidéos aux exigences d'Instagram consiste en ses profils d'exportation pratiques. Une fois l'édition terminée, le logiciel vous permet de sélectionner rapidement les paramètres de sortie préconfigurés spécifiquement pour Instagram. De plus, si vous le souhaitez, vous pourrez modifier l'un de ces paramètres et enregistrer votre profil d'exportation personnalisé pour une utilisation future.

Cela ressemble à quelque chose que vous cherchiez? Alors allons-y et voyons comment cela fonctionne.

Mais d'abord, quelle est la taille d’une vidéo recommandée pour Instagram?

La réponse à cette question dépend du type de vidéo que vous prévoyez de publier. À partir d'aujourd'hui, Instagram vous permet de publier:

  • Vidéos du flux (minimum - 3 secondes; maximum - 1 minute)
  • Histoires Instagram (minimum - 1 seconde; maximum - 15 secondes)
  • IGTV (minimum - 15 secondes; maximum - 10 minutes)

Recommended Instagram video size for feed posts

Les exigences générales pour toutes les vidéos Instagram sont:

  • Format MP4 (également connu sous le nom de MPEG-4)
  • Codec H.264
  • 30 fps (images par seconde)
  • 1080px largeur maximale

Une résolution de largeur inférieure à 600 pixels est acceptable, mais il vous faut garder à l'esprit que ce n'est pas peut-être la meilleure expérience pour votre public. Instagram est la plateforme de médias sociaux la plus visuelle, et la recherche de la qualité de l’image est payante.

Maintenant, en ce qui concerne les meilleures résolutions et proportions de la vidéo Instagram, vous avez quelques options.

Pour une publication du flux ordinaire, vous êtes libre d'utiliser tout rapport hauteur / largeur compris entre 1,91: 1 (mode paysage) et 4: 5 (mode portrait). Évidemment, ce dernier est plus visuellement efficace si vous voulez attirer l'attention de vos followers car il prend plus de place sur un écran de smartphone. Les meilleures dimensions vidéo Instagram ici seront de 1080 x 1350 et 864 x 1080 pixels. Si vous n'avez pas utilisé le mode vertical pour filmer la vidéo, il serait peut-être préférable d'utiliser le bon vieux format carré (1: 1). Dans ce cas, le 1080 x 1080 est le chemin à parcourir.

Pour les histoires, la taille de la vidéo Instagram doit être de 1080 x 1920 pixels. Il s'agit d'un espace vertical uniquement, et il vous faut filmer en mode portrait pour rendre la vidéo authentique.

Enfin, pour IGTV, vous pouvez télécharger soit une vidéo verticale au format 9:16, soit une vidéo horizontale au format 16: 9. Mais gardez à l'esprit que lorsqu'une vidéo IGTV est regardée dans le flux, elle est chargée en mode portrait, donc l'orientation verticale gagne à nouveau.

Comment appliquer la bonne taille d’une vidéo pour Instagram dans VSDC

Supposons que vous avez terminé de modifier votre vidéo, et voici comment trouver le bon profil d'exportation vidéo:

  1. Accédez à l'onglet Exportation du projet.
  2. Sélectionnez «Internet» dans le menu supérieur gauche, puis passez à l’onglet «Pour Instagram».
  3. Ensuite, sélectionnez la largeur de votre vidéo dans le menu déroulant «Profil»: 600px, 1080px ou 1080px (Full HD).
  4. Dans le menu déroulant à droite, choisissez entre l'orientation Carré, Paysage et Verticale.
  5. Dans le coin supérieur gauche de la fenêtre d'aperçu, utilisez l'option «Inscrire la vidéo dans la résolution choisie» si nécessaire.
  6. Enfin, enregistrez la vidéo sur votre PC à l'aide du bouton «Exporter le projet».

How to apply Instagram video size in VSDC

S’il vous faut modifier la largeur, la hauteur ou la fréquence d'images de la vidéo de sortie, vous pouvez le faire en cliquant sur le bouton "Modifier le profil" juste en dessous de la fenêtre d'aperçu. Et si vous voulez créer un profil d'exportation personnalisé, consultez ce didacticiel vidéo.

Comment scinder rapidement une vidéo en plusieurs parties pour Instagram

Si votre vidéo est plus longue que le maximum autorisé, il vous faut peut-être diviser le fichier vidéo en parties, et puis publier une séquence d'histoires Instagram ou un carrousel. La façon la plus simple de le faire est d'utiliser des marqueurs:

  1. Dans le même onglet Exportation du projet, allez dans le coin supérieur droit et cliquez sur le bouton «Placer les marqueurs». Une nouvelle fenêtre «Suppression et division» s’ouvrira.
  2. En déplaçant le curseur, ajoutez des marqueurs exactement à l'endroit où vous souhaitez couper la vidéo.
  3. Cliquez sur le bouton «Appliquer les modifications».
  4. Maintenant, ouvrez l'onglet "Paramètres supplémentaires" sous le menu "Profil".
  5. Décochez la case "Joindre les scènes à une seule" et cochez la case "Diviser le fichier par marqueurs".
  6. Exportez le projet. La vidéo sera enregistrée en plusieurs fichiers suivant les positions des marqueurs.

How to split Instagram video into parts before publishing

Derniers conseils sur la publication de vidéos sur Instagram

Application de la taille optimale pour une vidéo Instagram n'est pas si difficile si vous avez un logiciel qui applique automatiquement tous les paramètres. Cependant, l'optimisation de sa qualité et de sa publication peut être délicate. Voici donc les recommandations finales avant de commencer à éditer votre contenu:

  • Assurez-vous que votre vidéo est au format MP4. Si ce n'est pas le cas, bénéficiez d’un convertisseur vidéo.
  • Maintenez la haute qualité de la vidéo car Instagram peut la compresser. Une bonne qualité implique des paramètres de caméra appropriés, un transfert de fichiers sans perte du PC vers le smartphone et des dimensions correctes.
  • Utilisez des sous-titres le cas échéant. N'oubliez pas que la plupart des gens font défiler le flux sans le son, alors créez des insertions de texte si votre message perd sa clarté lorsqu'il est mis en sourdine.
  • Enfin, envisagez d'utiliser un logiciel de gestion des médias sociaux pour planifier les publications d’Instagram. Cette astuce va gagner votre temps et faciliter la publication depuis votre PC. Si vous n'avez jamais entendu parler des outils de gestion des médias sociaux, consultez Buffer et Hootsuite.

Des questions sur le réglage de la taille de la vidéo? Faites nous savoir en envoyant un message via la page Facebook ou envoyez-nous un message à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..


Pour obtenir plus d'information sur le programme, consultez la page de description de Free Video Editor.

Comment créer une vidéo de réaction sur votre ordinateur: le guide complet

Les vidéos de réaction sont l’un des genres les plus populaires sur YouTube. Ils sont d’une grande tendance, et il existe même une page Wikipedia pour ce phénomène! Donc, si vous souhaitez de filmer une telle vidéo en espérant d’obtenir les vues supplémentaires pour votre chaîne, c’est une idée brillante.

Dans le tutoriel ci-dessous, nous allons vous montrer comment créer des vidéos de réaction sur votre ordinateur étape par étape. Nous allons décrire le processus entier : dès la préparation et l'édition jusqu'à la publication. Pour l'édition d’une vidéo nous utilisons VSDC - c’est une suite gratuite de montage vidéo pour Windows.

C’est la solution idéale pour les vidéos de réaction, parce qu’elle inclut tous les outils dont on peut avoir besoin lors de la création d’une vidéo:

  • Un enregistreur vidéo webcam
  • Un enregistreur d'écran
  • Et un éditeur du montage vidéo avec un effet d'image dans l'image

Tout cela est totalement gratuit, sans filigranes ni période d'essai.

Vous pouvez télécharger VSDC ici

Maintenant, c’est l’heure de commencer.

Qu'est-ce que c’est que ça - une vidéo de réaction?

D'après le New York Times Magazine, l'idée des vidéos de réaction est de faire que les gens «regardent des écrans sur lesquels les autres gens regardent des écrans». Initialement commencé par Fine Brothers, les vidéos de réaction incluent généralement l'un des éléments suivants:

  • Une personne ou un groupe de personnes réagissant à quelque chose, parfois inconscient d'être enregistré.
  • Vous, le créateur, enregistrez vos propres réactions à une vidéo ou à un jeu, par exemple.

Sur le plan pratique, la seule différence est de décider de monter (ou cacher) une caméra pour enregistrer les réactions d’autres personnes ou d’utiliser la caméra Web connectée à votre PC.

Comment filmer une vidéo de réaction et éviter les erreurs courantes

Si vous n'avez jamais enregistré de vidéos de réaction, vous risquez de rencontrer quelques pièges cachés. Les erreurs les plus courantes sont les séquences tremblantes, le son de mauvaise qualité et ... le manque d'émotions.

Voici une règle de base: si vous souhaitez réaliser une vidéo de réaction captivante, la réaction doit être très visuelle. Idéalement extrême. Les expressions faciales et les exclamations des gens sur la vidéo lorsqu'ils voient quelque chose qu'ils aiment ou qu'ils détestent sont la pierre angulaire d'une excellente vidéo de réaction. Donc, si vous choisissez de réagir aux clips, gardez à l'esprit que le but principal d’une vidéo de réaction est de provoquer des émotions. Sinon, est-ce qu’il y a du sens de la filmer?

Music reaction video

Voici quelques idées de vidéos de réaction pour votre inspiration:

  • Réaction à une nouvelle vidéo d'un artiste bien connu
  • Ou à une vieille vidéo d'un groupe étranger absolument inconnu
  • Réaction aux publicités des années 90
  • Réaction de quelqu'un à un moment principal d’un film
  • Réactions de différentes personnes à la même nouvelle
  • Réaction aux commentaires de vos téléspectateurs
  • Réaction à vos propres vieilles vidéos ou photos
  • Profitez de l’idée des Fine Brothers et filmez vos jeunes frères et soeurs ou vos grands-parents pour enregistrer leurs réactions aux faits actuels (demandez leur permission au préalable).

Maintenant, un autre point important ici est d'avoir un son de haute qualité et une caméra stable. N'oubliez pas que si vous enregistrez la réaction de quelqu'un pendant la lecture d'une vidéo, votre micro capture à la fois le son de la vidéo et les voix des gens. Vous pouvez donc utiliser un micro externe qui se trouve près de la personne qui parle pour obtenir un son correct. Si vous enregistrez vos propres réactions, il est pratique d’utiliser un casque audio avec un micro.

Elimination du tremblement de la caméra n’est pas trop difficile avec un logiciel de stabilisation vidéo, mais c’est toujours mieux si vous assurez sa position stable à la place. Si vous utilisez une webcam externe, envisagez un trépied ou une surface stable.

Comment faire une vidéo de réaction: l’édition

Si vous avez déjà les deux vidéos (la séquence qui provoque des émotions et l’enregistrement avec des réactions d’une personne), il est temps de les assembler. Le processus sera plus rapide et simple que vous attendez.

  1. Lancez VSDC et cliquez sur le bouton “Importer du contenu” sur l'écran de démarrage. Sélectionnez la vidéo originale pour laquelle vous avez enregistré vos réactions depuis votre ordinateur. Vous verrez une fenêtre «Paramètres du projet» qui apparaît. Cliquez simplement sur «Bien».
  2. Maintenant, lorsque le premier métrage est placé sur la scène, il vous faut ajouter la vidéo avec la réaction. Dans le menu principal cliquez sur le bouton vert «Insérez un objet» et sélectionnez «Vidéo». Ajoutez le deuxième fichier dans le programme. Dans la fenêtre «Paramètres de la position d'objet» qui apparaît, sélectionnez «Insérer une couche» dans la dernière colonne. De cette façon, la deuxième vidéo sera placée au-dessous de la première vidéo sur la timeline. Use picture-in-picture effect to create a perfect reaction video
  3. Reсadrez-la et faites-la glisser vers le coin de la scène. En général, c’est le coin en haut ou en bas à droite, mais c’est vraiment à vous de décider sa position. C’est idéal, si la position de la vidéo correspond à la direction de votre regard, mais ce n’est pas toujours le cas, surtout lorsque vous enregistrez la réaction de quelqu'un d’autre.
  4. À cette étape vous avez les deux vidéos sur la scène. Tout ce qu’il vous reste est de synchroniser leur apparence en déplaçant les couches le long de la timeline. Cliquez ensuite sur le bouton Aperçu pour vérifier le résultat.
    Petit conseil: pour faciliter le processus de la synchronisation, pensez aux marqueurs de contrôle. Il peut s'agir de sons ou de notes visuelles qui vous indiquent exactement quelle partie de la vidéo est regardée par les téléspectateurs. Par exemple, disons que vous enregistrez la réaction de vos amis pendant qu'ils regardent un grand moment dans un film. Remarquez ce qu’ils disent ou font exactement au début de la vidéo, et cela devient votre marqueur lorsque vous commencez à synchroniser la séquence.
  5. S’il vous faut scinder l'un des fichiers, VSDC dispose d'un outil rapide qui vous permet de fractionner la vidéo en plusieurs parties. S’il vous faut régler le volume, consultez notre tutoriel vidéo.
  6. Pour exporter la version finale, allez dans l'onglet Exportation du projet, sélectionnez «Internet -> Pour YouTube», puis cliquez sur «Exporter le projet».How to export a reaction video in high quality
  7. Si vous souhaitez gagner du temps et accélérer l’exportation du projet, choisissez d’aller plus loin avec la version premium lorsque le programme vous y invite. Sinon, cliquez sur «Continuer».
  8. A cette dernière étape vous verrez une fenêtre contextuelle vous suggérant de télécharger votre vidéo sur YouTube directement à partir du programme. Notez que si vous choisissez cette option, il vous faut vous connecter à votre compte Google.

Comment enregistrer votre propre vidéo de réaction à l’aide de VSDC

Rappelez-vous que VSDC offre un enregistreur de l’écran et des outils de capture vidéo par webcam intégrés? VSDC est un instrument ultime pour vous si vous envisagez d’enregistrer vos propres réactions. Voici un bref guide:

  1. Lancez VSDC Free Video Capture. Il fait partie de la suite VSDC, cependant il est automatiquement installé sur votre PC.
  2. Connectez-le à votre webcam et cliquez sur «Démarrer l'enregistrement». Puis minimisez la fenêtre.How to create your own reaction video using VSDC screen capture and video recorder
  3. Lancez VSDC Free Screen Recorder.
  4. Ajustez l’image pour définir la zone de l'écran que vous souhaitez enregistrer et cliquez sur «Enregistrer» dans le coin supérieur gauche du cadre.
  5. Maintenant, vous enregistrez votre écran de bureau et vous-même simultanément. Il est temps d’ouvrir la vidéo pour laquelle vous souhaitez enregistrer votre réaction ou de lancer le jeu vidéo, suivant votre idée.
    Petit conseil: VSDC est étonnamment léger et nécessite un minimum de ressources PC. Cependant, si vous possédez un ordinateur du modèle bas de gamme, votre processeur aura du mal à lancer autant d'applications en même temps. Donc, si vous commencez à avoir des plantages et des ratés, envisagez d’autres moyens d’enregistrer la vidéo. Par exemple, utilisez une webcam qui n’est pas connectée à votre PC et téléchargez simplement le fichier vidéo ultérieurement. Ou lancez la vidéo sur laquelle vous enregistrez la réaction sur un appareil séparé.
  6. Une fois terminé, arrêtez et fermez les deux enregistreurs. Les vidéos sont généralement enregistrées dans le dossier suivant: C: \ Utilisateurs \ Propriétaire \ Vidéos \ Vidéos enregistrées \
  7. Lancez VSDC Free Video Editor, importez les enregistrements et suivez les étapes décrites dans les instructions ci-dessus.

Au cours du processus, il vous faut peut-être scinder, couper et rogner les parties du métrage non désirées, ajouter du texte ou supprimer du son. Voici les guides à vous aider:

Comment créer des vidéos de réactions sans obtenir des avertissements pour atteinte aux droits d'auteur?

Vous avez sûrement entendu parler du droit de l’auteur et de l’approche stricte de YouTube sur ce sujet.

En ce qui concerne les vidéos de réaction, il y a beaucoup de controverse. D'une part, la doctrine de l'usage loyal entre en jeu (trouvez plus de détails ici). En d’autres termes, l’utilisation de matériel protégé par le droit d’auteur est considérée comme acceptable tant que vous ajoutez des commentaires, des critiques, des recherches, des reportages ou des éléments d’enseignement à la vidéo. Par ailleurs, une telle définition peut sembler vague et conduire à un malentendu. Pour éviter les erreurs d'interprétation, nous vous suggérons de vous familiariser avec 4 facteurs d'utilisation équitable. En fonction de ces facteurs, votre vidéo ne peut pas être utilisée à des fins commerciales, elle ne devrait pas empêcher le détenteur des droits d'auteur de tirer profit de son contenu original, et il est toujours recommandé d'inclure des éléments de l'œuvre originale plutôt que de l’utiliser entièrement.

En d’autres termes, si vous citez la source originale, donnez des crédits, traitez l’œuvre originale avec respect et n’utilisez que des fragments de la vidéo de quelqu'un d’autre, il y a de fortes chances qu’elle soit considérée comme une utilisation équitable.

Cela dit, nous ne sommes pas en mesure de vous fournir des conseils juridiques à ce sujet. Si vous avez des doutes, vous pouvez consulter un juriste.

Que faire ensuite

Maintenant vous savez comment créer une vidéo de réaction, et vous pouvez consulter la chaîne YouTube appelée React. Il est lancé par les Fine Brothers - ceux qui ont rendu le genre de vidéo de réaction populaire - vous apprendrez donc chez les meilleurs. Ensuite, téléchargez VSDC sur votre ordinateur et créez vos propre projets. Bonne chance!


Pour obtenir plus d'information sur le programme, consultez la page de description de Free Video Editor.

Actualités

Explorer les meilleurs éditeurs vidéo GoPro : recommandations officielles de la communauté

15 juillet 2021 La plupart seront d’accord que GoPro est la caméra qui donne l'impression que vos images ont été tournées par un professionnel. Mais avouons-le, même les meilleurs clichés ont...

VSDC 6.7 Déploie de nouvelles Transitions et Effets de Texte Animé

De tous les effets, la communauté VSDC est particulièrement enthousiasmée par deux catégories: les effets de transition et les effets de texte. Il arrive que la nouvelle version apporte des mises...

Guide du débutant sur les logiciels d'édition non linéaire, ainsi que le montage non linéaire

Si vous débutez dans le montage vidéo, vous êtes peut-être tombé sur l'expression “montage vidéo non linéaire” ou NLE ("non linear editing" en anglais). Ne te laisse pas abuser par la terminologie...

Les mises à jour de Noël de VSDC apportent de la joie aux créateurs de vidéos

La mise à jour de VSDC pendant la période des fêtes est devenue une tradition et cette année ne fait pas exception. Nous sommes ravis de présenter VSDC 6.6 avec plus d'une douzaine de nouvelles...

6 alternatives iMovie pour Windows vous devriez essayer en 2021

De tous les outils de montage vidéo pour Mac, iMovie est notre préféré, et nous l'avons recommandé à plusieurs reprises sur ce blog. iMovie est préinstallé sur la plupart des appareils Apple,...
 

enregistreur d'écran

A l’aide de ce logiciel, vous pourrez faire des vidéos de votre bureau et les enregistrer sur l’ordinateur sous différents formats. Avec l’éditeur de vidéo, ce logiciel est une solution idéale pour créer des présentations et des bandes démos.

En savoir plus sur Screen Recorder...

 

VSDC Gratuit Capture Vidéo

Le programme est pour le but de récupèrer le vidéo des périphériques et de l’enregistrer sur l’ordinateur dans n'importe quel format vidéo. Il vous permet de sauvegarder les vidéos des tuners vidéo, des caméras Web, des cartes de capture et d’autres unités.

En savoir plus sur Video Capture...


Reviewed by


"VSDC Free Video Editor is a surprisingly powerful, if unconventional video editor"

- PC Advisor


"This video editor gives you tons of control and editing power"

- CNet


"The editor handles many common formats and boasts a good deal of capabilities when it comes time to alter lighting, splice video, and apply filters and transitions in post production"

- Digital Trends