Editeur Vidéo

A l’aide de l’éditeur vidéo, vous pourrez éditer les fichiers vidéo et créer des vidéo de divers niveaux de complexité. Vous aurez également la possibilité d’appliquer des effets vidéo et audio aux objets d’édition, les transformer, introduire la filtration et la correction des images. Le logiciel prend en charge tous les formats et codecs vidéo et audio populaires en lecture comme en enregistrement.

En savoir plus sur Video Editor...

Convertisseur Vidéo

Ce logiciel sert à transformer les fichiers vidéo d’un format en un autre. Il prend en charge presque tous les formats vidéo populaires en lecture comme en enregistrement. En outre, il offre la possibilité de création des vidéos pour des dispositifs multimédia concrets, tels que iPhone, Microsoft Zune ou Archos. Le logiciel est très simple d’emploi, il est doté d’une interface moderne et fournit un ensemble de fonctions de base pour traiter les vidéos.

En savoir plus sur Video Converter...

Convertisseur Audio

Grâce à ce convertisseur audio, vous pourrez convertir les fichiers audio d’un format vers un autre. Le logiciel prend en charge tous les formats et codecs audio répandus. Le logiciel permet également de traiter les sélections et les balises META des fichiers, offre la possibilité d’exporter des pistes audio depuis un fichier vidéo et d’enregistrer les pistes sur l’ordinateur au format voulu.

En savoir plus sur Audio Converter...

Grabber de disques audio

Cet outil audio sert à copier les pistes audio des disques compacts et à les enregistrer sur l’ordinateur dans n'importe quel format de votre choix. Il prend en charge tous les formats et codecs audio populaires. Il assure également la possibilité d’obtenir les informations sur les pistes depuis le serveur FreeDB pour renommer automatiquement les fichiers et y ajouter des balises META.

En savoir plus sur Audio CD Grabber...

Multifonctionnalité

Multifonctionnalité

Un large éventail d'outils de traitement des fichiers multimédia dans un seul logiciel de montage vidéo gratuit.

Haute vitesse de fonctionnement

Haute vitesse de fonctionnement

Les logiciels utilisent des algorithmes multiprocesseurs rapides optimisés.

Disponibilité

Disponibilité

VSDC est un logiciel vidéo qu’on peut télécharger gratuitement sur les PCs et ordinateurs portables à base de système d'exploitation Windows

Comment créer un effet d'écho visuel

L'effet d'écho vous aide à visualiser un retard de mouvement d’une vidéo bien qu'il ne soit pas présent à l'origine. On peut le considérer comme une imitation de l'effet d'exposition longue ou d'un mouvement d'objet anormalement rapide.

Voulez-vous savoir comment créer cet effet en quelques minutes à l'aide de VSDC Video Editor ? Alors, consultez le tutoriel ci-dessous.

Télécharger VSDC Free Video Editor

Étape 1. Téléchargez votre vidéo sur l'éditeur

Lancez VSDC sur votre ordinateur et sélectionnez l'option Importer du contenu sur l'écran de démarrage pour télécharger votre vidéo. Vous pouvez également faire glisser le fichier directement sur la scène.

Étape 2. Convertissez la vidéo au sprite et activez le filtre Écho

Le filtre Écho est disponible dans le menu des propriétés du sprite dans VSDC. Donc, il vous faut d'abord convertir la vidéo au sprite. Vous pouvez soit utiliser la combinaison de raccourcis clavier Ctrl + P, soit cliquer avec le bouton droit de la souris sur le fichier et sélectionner Convertir au sprite.

How to convert a video file into a sprite in VSDC Free Video Editor

Une fois le fichier est converti, allez dans la fenêtre des Propriétés à droite et sélectionnez les options suivantes :

  • Utiliser comme conteneur – Non
  • Afficher effets – Oui
  • Remplir le fond – Non
  • Utiliser le filtre d'Écho – Oui

Commencez l'aperçu de la vidéo pour estimer l’effet du filtre d'écho visuel par défaut :

Dans la section suivante, nous parlons des paramètres du filtre et des détails du réglage de l’effet.

Étape 3. Ajustez l'effet de l’Écho visuel

Afin de produire l'effet d'écho, le logiciel empile des cadres de moments différents dans un seul calque et fait disparaître progressivement leurs traînées à mesure que de nouveaux cadres apparaissent. En tant que créateur, vous pouvez modifier le nombre de cadres visibles qui restent et la façon dont ils se fondent à l'écran.

Intensité de l'Écho

L'intensité de l'écho affecte la vitesse du fading de la traînée. Plus élevée est cette valeur, plus intensif est l'effet de l’écho : par exemple, à 100, il n'y a pas de fading et chaque image est visible jusqu'à ce que l'objet en mouvement atteigne la fin de l'écran.

Notez que vous pouvez développer le paramètre de l’Intensité de l'Écho et définir ses valeurs initiales et finales différentes, de sorte que l'effet augmente ou diminue son intensité avec le temps.

Mode de mélange

Les modes de mélange définissent la manière de fusion des cadres et, par conséquent, l'apparence de l'effet.

Trois modes de mélange sont disponibles pour le filtre d'Écho :

  • Overlay – chaque nouveau cadre est superposé au précédent ; ce mode produit l'effet visuel le plus doux
  • Streak – les valeurs des cadres courants et précédents sont maximisées ; ce mode produit l'effet visuel le plus intensif
  • Blur – les cadres courants et précédents sont mélangés sur la base du canal alpha ; ce mode produit un effet de l'écho de maculage

Voici comment les différents modes de mélange se produisent pour la même vidéo avec la même puissance du filtre de l’Écho :

Les deux premiers modes sont optimaux pour les effets vidéo et les vidéos avec des fonds transparents. Le troisième mode va bien pour les vidéos non transparentes qui incluent des objets en mouvement.

Conseil pro : vous pouvez appliquer le filtre de l’Écho à tout effet vidéo de VSDC qui inclut des objets en mouvement. Ces effets sont Particules, Gouttes de pluie ou même l'effet de l’Ombre lorsqu'il est épinglé à un objet en mouvement.

Cependant, l'effet doit faire partie du sprite pour qu’on puisse activer le filtre.

Le filtre de l'Écho est disponible dans VSDC à partir de la version 7.2

L'Écho visuel est un effet simple et magnifique qui va bien pour les clips vidéo ainsi que les courts métrages de science-fiction. Et la meilleure partie ? Il est disponible dans la version gratuite de VSDC Video Editor. Téléchargez-la sur votre PC et essayez par vous-même ! Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous envoyer un e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou un tweet à @Flashintegro.

Télécharger VSDC Free Video Editor

Instructions pour les roues chromatiques Lift, Gamma et Gain disponibles dans VSDC

Les roues chromatiques Lift, Gamma et Gain sont conçues pour aider les créateurs de vidéos à effectuer une correction des couleurs de niveau professionnel. À partir de la version 7.2, Lift, Gamma et Gain sont devenus disponibles dans VSDC Video Editor. Dans ce guide, nous parlerons étape par étape de leur objectif et application.

Qu'est-ce que c’est que Lift, Gamma et Gain ?

Lift, Gamma, Gain est un ensemble de roues chromatiques conçues pour la première correction des couleurs. Contrairement à la correction colorimétrique secondaire, qui traite des couleurs isolées, la première correction colorimétrique vous aide à modifier toute composition des tons de la vidéo. C'est-à- dire, d’affiner les tons sombres (Lift), les tons moyens (Gamma), les tons clairs (Gain) ou l'ensemble de l'image (Offset).

En utilisant l'une de ces options, vous ne modifiez pas seulement les ombres, les tons clairs ou les tons moyens : les modifications apportées avec Lift, Gamma et Gain affectent l'ensemble du spectre des tons. N'hésitez pas à regarder cette vidéo avant de continuer.

Téléchargez VSDC Free Video Editor

Où se trouvent Lift, Gamma et Gain dans VSDC

Quand on parle de la correction des couleurs, il faut se rappeler qu'une image vaut toujours mille mots. Donc, nous avons préparé une présentation détaillée du nouvel outil.

Tout d'abord, passez au panneau d'Étalonnage colorimétrique dans le coin inférieur gauche pour accéder aux roues chromatiques Lift, Gamma, Gain.

les roues chromatiques Lift, Gamma et Gain dans VSDC

Chaque roue contrôle une gamme de tons. Lift ajuste les tons sombres par priorité ; Gamma ajuste les tons moyens par priorité ; Le Gain ajuste les tons clairs par priorité et Offset modifie l'ensemble de l'image.

Valeurs de couleurs pour les tons sombres, clairs et moyens

Le point de contrôle au centre de la roue sert à modifier les couleurs d’une certaine gamme de tons. Si vous le déplacez vers une certaine gamme de couleurs du spectre, vous pouvez modifier la température ou l'esthétique générale de la vidéo.

Par exemple, des modifications de la roue colorimétrique Lift entraînent les changements suivants : les zones les plus claires restent pratiquement inchangées, tandis que les zones sombres changent leur aspect en fonction de l’endroit du spectre de couleurs où vous déplacez le point.

Notez que lorsque vous déplacez le point de contrôle de la roue sélectionnée, les valeurs chromatiques RVB sous cette roue sont automatiquement changées. Si vous préférez modifier manuellement les valeurs chromatiques, utilisez les touches fléchées Haut et Bas de votre clavier.

Maintenant, quelle est la différence entre appliquer des modifications aux tons sombres, aux tons clairs et aux tons moyens ? Nous avons préparé une comparaison visuelle pour vous aider à répondre à cette question. Voici l’influence de la couleur bleue avec une valeur augmentée sur les tons sombres, les tons moyens, les tons clairs et toute la gamme de tons :

Bien qu'il s'agisse du même composant de couleur, les résultats varient considérablement, car les modifications s'appliquent à des gammes de tons différentes. Il faut noter encore une fois, que Lift à peine affecte les tons clairs, Gain à peine affecte les tons sombres, et Gamma à peine affecté les tons clairs et sombres.

Conseil pro : le petit sélecteur dans le coin inférieur gauche est l’outil Maintenir le niveau de luminance. Il maintient le niveau général de luminosité, malgré toutes les modifications effectuées. Nous vous recommandons de garder ce mode activé, car il rend la correction colorimétrique plus fluide et plus progressive.

Pivot de ton sombre, pivot de ton clair et seuil N/B

En plus des valeurs colorimétriques, vous pouvez modifier les valeurs de luminosité et de contraste de la vidéo à l'aide des glisseurs suivants :

  • Ton sombre
  • Ton lumineux
  • Seuil noir et blanc (N/B)

Voici comment ils fonctionnent. Lorsque vous basculez le glisseur au ton sombre, tous les tons sombres en dessous de la valeur sélectionnée deviennent plus sombres. Naturellement, lorsque vous augmentez la valeur au maximum, presque toutes les zones de la vidéo deviennent sombres sauf les unes lumineuses.

De la même façon, le pivot des tons clairs obscurcit tous les tons chromatiques et réduit le nombre de tons clairs dans la vidéo, jusqu'à ce que l'image devienne complètement sombre.

Enfin, les glisseurs de seuil noir et blanc diminuent le niveau de contraste et de saturation de la vidéo. Le glisseur à gauche obscurcit les tons sombres jusqu'à ce que l'image devienne blanche, tandis que le glisseur à droite diminue le contraste jusqu'à ce que l'image devienne noire.

Gardez à l'esprit que vous pouvez toujours annuler les modifications à l'aide du bouton Annuler au-dessus de chaque roue.

Point noir et point blanc

La partie importante de l'ensemble d'outils est le Point noir et le Point blanc. Ces commandes servent à corriger rapidement les vidéos surexposées et sous-exposées.

Par exemple, une image surexposée signifie généralement une luminosité élevée et un manque de contraste. Pour résoudre ce problème, sélectionnez Point noir sur le panneau et cliquez sur l'objet ou la zone censée être noire. Le programme applique la couleur noire à la zone sélectionnée et recalcule le reste des tons en conséquence :

De la même façon, si votre vidéo est trop sombre, sélectionnez Point blanc et cliquez sur la zone censée être blanche pour réorganiser toutes les valeurs.

Correction des zones isolées

S’il vous faut effectuer une correction des couleurs pour une zone isolée de la vidéo ou de l'image, vous pouvez utiliser l'outil Pipette dans le coin inférieur droit du menu Zones de couleur.

Cliquez sur l'icône de la pipette et sélectionnez la zone à modifier. Pour contrôler la zone sélectionnée, cochez la case Afficher la zone modifiée en bas.

Vous pouvez appliquer les modifications immédiatement ou utiliser des outils supplémentaires pour étendre ou réduire la sélection de ton, au cas où la sélection d'origine était légèrement incorrecte.

Notez que par défaut, la pipette sélectionne une gamme de tons et pas une couleur exacte (les longues queues blanches sur le graphique Hue montrent cela). Si vous voulez faire le contraire et sélectionner une couleur spécifique sans zones chromatiques, maintenez la touche Ctrl enfoncée tout en appliquant la pipette. Dans ce cas, le graphique Hue n'aura pas de queues blanches :

Il est à vous d’augmenter, diminuer ou décaler la gamme de couleurs sélectionnée : vous pouvez taper manuellement les valeurs souhaitées ou utiliser le curseur comme illustré ci-dessus.

Il est temps de pratiquer la correction colorimétrique

Si vous voulez maîtriser l'art de la correction colorimétrique, il est essentiel d'avoir les bons outils pour vous entraîner. Avec les roues chromatiques Lift, Gamma et Gain disponibles à VSDC, vous disposez désormais de tous les instruments pour effectuer la correction colorimétrique première et secondaire. Mais surtout, cet ensemble d'outils est disponible dans la version gratuite de VSDC et fonctionne même sur des ordinateurs avec une puissance de traitement limitée. Notre équipe reste déterminée à rendre le montage vidéo accessible et abordable à tous.

Vous avez des questions ? Envoyez-nous un e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou envoyez-nous un message direct sur notre page Meta.

Télécharger VSDC Free Video Editor

Comment créer des sous-titres dans VSDC

Les sous-titres rendent vos vidéos plus accessibles, en particulier si vous publiez du contenu destiné à un large public sur les réseaux sociaux. VSDC Video Editor permet d'ajouter gratuitement des sous-titres à vos séquences. Ou cas où vous n'avez pas de transcription, le programme vous permet de créer les sous-titres manuellement.

Dans le didacticiel ci-dessous, nous allons ajouter des sous-titres à la vidéo, appliquer des marqueurs pour synchroniser les sous-titres avec la narration et montrer comment ajuster l'apparence des sous-titres à l'aide d'un menu de formatage de texte de base.

N'hésitez pas à regarder d'abord le didacticiel vidéo, puis à passer à la version textuelle.

Télécharger VSDC Free Video Editor

Étape 1. Ajoutez ou créez des sous-titres

Tout d'abord, ajoutez votre métrage et vos sous-titres à la scène. Appliquez le bouton Importer du contenu sur l'écran de démarrage afin d’ajouter votre métrage. Il y a deux options qui permettent d’ajouter des sous-titres. Votre choix dépend de la présence du fichier de sous-titres prédéfini. L’avez-vous ?

Si vous avez un fichier .srt avec des sous-titres

Le moyen le plus simple de créer des sous-titres est d’Importer un fichier de transcription dans VSDC Cependant, il faut garder ce fichier au format .srt pour que le programme le reconnaisse.

Vous pouvez créer des fichiers .srt à l'aide de l'éditeur de texte Notepade ou d'un logiciel gratuit dédié, tel que Open Subtitle Editor ou Jubler. Si vous téléchargez des sous-titres depuis YouTube, vous obtiendrez le fichier texte au format .srt.

Donc, si votre fichier est prêt, appuyez sur le bouton CC sur le côté gauche et téléchargez des sous-titres.

Add subtitles from menu

Dans la fenêtre contextuelle Paramètres de la position de l'objet, cliquez sur Bien, puis sélectionnez la position des sous-titres sur la scène. Juste après vous verrez le fichier apparaître sur la chronologie et les sous-titres s’affichent.

Si vous n'avez pas de fichier .srt avec des sous-titres

Si vous n'avez pas le fichier prêt, vous pouvez créer des sous-titres directement dans le programme. Appuyez simplement sur le bouton CC sur la gauche, sélectionnez Cancel lorsque le programme suggère de télécharger un fichier, puis appuyez sur Bien dans la fenêtre Paramètres de la position de l'objet. Sélectionnez ensuite manuellement la position des sous-titres sur la scène et appuyez sur Modifier les sous-titres.

À partir de là, il vous faut ajouter manuellement des sous-titres, phrase par phrase, selon le format suivant :

1
00:00:06,107 --> 00:00:08,534
Texte des sous-titres
2
00:00:10,234 --> 00:00:18,530
Texte des sous-titres

La première ligne indique le numéro d'ordre des sous-titres. La deuxième ligne indique les moments exacts où les sous-titres apparaissent et disparaissent de la scène. La troisième ligne contient le texte réel des sous-titres. Gardez à l'esprit qu’il faut suivre le même format, si vous décidez de préparer un fichier de transcription à l'avance.

Étape 2. Ajoutez le balisage des sous-titres et personnalisez-le, si nécessaire

VSDC apporte l’outil de balisage des sous-titres pour faciliter la création des derniers. Cette fonctionnalité permet d’ajouter des marqueurs au fichier des sous-titres sur la chronologie pour indiquer le début de chaque sous-titre. Le balisage est pratique lorsqu’il vous faut synchroniser une vidéo, un son ou un effet avec la narration.

Pour activer la fonction de balisage, sélectionnez les sous-titres sur la chronologie et accédez à la Fenêtre des propriétés sur la droite. Appuyez ensuite sur Ajouter des marqueurs. Voici le résultat :

Add subtitles markers

Comme vous l'avez deviné, chaque marqueur indique le début de chaque sous-titre.

Ajustez la position des marqueurs

Si les sous-titres de la vidéo s'affichent au mauvais moment ou le texte est désactivé, rendez-vous au menu Modifier les sous-titres à droite.

Create subtitles

Pour modifier le texte, sélectionnez la partie incorrecte et recommencez à taper. Pour modifier le timing, trouvez les moments de son apparition et disparition (le coin supérieur gauche de la chronologie peut vous aider) et ajustez les horodatages en conséquence.

Assurez-vous de toujours respecter le format de synchronisation par défaut lors du réglage des horodatages : XX:XX:XX,XXX → XX:XX:XX,XXX. Sinon, les sous-titres ne seront pas affichés.

Une fois terminé, cliquez sur OK et appuyez à nouveau sur le bouton Ajouter des marqueurs pour activer les derniers ajustements.

Configurez l'apparence des marqueurs séparés

Outre la modification de position des marqueurs sur la barre temporelle, il existe d’autres options d’ajustement : vous pouvez changer les couleurs et ajouter des info-bulles aux marqueurs sélectionnés. Double-cliquez sur les couches avec sous-titres pour commencer ; puis double-cliquez sur le marqueur à modifier pour ouvrir ses paramètres.

Change the color of the marker

À l'aide de la Fenêtre des paramètres des marqueurs, vous pouvez effectuer les opérations suivantes :

  • Nommez le marqueur
  • Ajouter un commentaire au marqueur
  • Modifier la couleur du marqueur
  • Changer le type du marqueur
  • Modifier la visibilité du marqueur

Les trois premières options rendent les marqueurs plus informatifs. Par exemple, le nom du marqueur et les commentaires deviennent visibles lorsque vous passez la souris dessus sur la chronologie (pour rendre le nom visible à tout moment, cochez la case Afficher le nom sur la chronologie). Si vous modifiez la couleur du marqueur, il sera visible sur toutes les couches de la chronologie, à tout moment.

Name of the marker and the comments

L'option suivante du menu est Type de marqueur. Celui-ci vous permet d'utiliser des marqueurs sélectionnés pour diviser la vidéo en parties. Par exemple, si vous passez du Marqueur de commentaire au Marqueur de segmentation avant l’exportation de votre vidéo, vous pouvez cocher la case « Diviser le fichier par marqueurs » et le projet sera enregistré en plusieurs vidéos, en fonction du nombre de marqueurs de segmentation ajoutés.

Split by markers

Enfin, le menu d'édition des marqueurs vous permet de définir la Zone de visibilité. La zone de visibilité sert à établir les niveaux sur la chronologie où le marqueur (avec son nom et commentaires) devient visible.

Vous avez le choix entre trois niveaux de visibilité :

  • Visible sur toutes les zones - le marqueur sera visible sur tous les niveaux de la chronologie
  • Visible sur la zone personnelle et sur l'objet enfant - le marqueur sera visible au niveau actuel et à tous les niveaux inférieurs
  • Visible seulement sur la zone personnelle - le marqueur ne sera visible que sur le niveau actuel

Par exemple, si vous rendez le marqueur visible au-dessus de la chronologie sur toutes les zones, vous pouvez revenir à l'onglet principal de la chronologie et le voir à partir de là.

Create markup will only be visible on the subtitle layer

Entretemps, avec les deux autres options, le balisage ne sera visible que sur la couche de sous-titre.

Étape 3. Formatez les sous-titres

Maintenant vous en savez un peu plus sur la création des sous-titres pour vos vidéos et le fonctionnement du balisage, voyons comment vous pouvez ajuster la mise en forme du texte des sous-titres. Par exemple, vous pouvez adapter la taille des sous-titres à la largeur de la vidéo, modifier la couleur du texte, la police, l'alignement et d'autres paramètres. Vous pouvez également ajouter un arrière-plan au texte et sélectionner sa couleur !

N'hésitez pas à expérimenter pour obtenir l'apparence souhaitée des sous-titres.

Il est temps d’ajouter des sous-titres à toutes vos vidéos

C’est vraiment essentiel d'avoir des sous-titres de bonne qualité. Les sous-titres rendent vos vidéos accessibles aux spectateurs malentendants, vous aident à transmettre votre message à ceux qui regardent des vidéos sans le son et manifestent globalement votre préoccupation de votre public. Si vous créez du contenu pour les réseaux sociaux ou pour un large public hors ligne, il est important d’avoir les sous-titres comme une partie intégrante de vos vidéos. Et la meilleure partie ? Avec VSDC, vous pouvez les ajouter gratuitement à vos vidéos.

Avez-vous des questions? N'hésitez pas à nous envoyer un e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. u à nous envoyer un DM sur Facebook.


Pour obtenir plus d'information sur le programme, consultez la page de description de Free Video Editor.

Comment créer un collage vidéo (grille vidéo)

Sur notre blog, nous avons déjà abordé le sujet des avantages des éditeurs vidéo non linéaires. Leur différence principale consiste en timeline qui héberge un nombre illimité de pistes, ainsi que la possibilité de placer plusieurs fichiers multimédia dans une seule image pour l'édition simultanée. L’effet de grille vidéo est un des exemples les plus simples du montage non linéaire.

Le tutoriel actuel vous guide sur la création du collage vidéo à l’aide de modèles de grille disponibles avec la version gratuite de VSDC. Les modèles de 4, 9 ou 16 grilles attribuent à la présentation idéale de votre clip, mais vous pouvez l'adapter à tout nombre de fichiers multimédia. Cet effet est également appelé l’effet de mur vidéo ou collage vidéo, mais les noms différents ne changent pas son concept. Nous vous recommandons de regarder d'abord l'instruction vidéo, et puis de passer à la partie textuelle.

Télécharger VSDC Free Video Editor

Étape 1. Créez un nouveau projet

Lancez VSDC sur votre ordinateur et sélectionnez l'option “Projet vide” pour créer un nouveau projet aux paramètres personnalisés. Pour les formats de grille vidéo les plus populaires ( 2x2 et 3x3 ), nous vous recommandons d'utiliser les paramètres suivants : résolution Full HD 1080p ou UHD 4K ; rapport d'aspect 16:9.

Les fichiers vidéo, que vous importez à l'étape suivante, s’adaptent automatiquement à la taille de la scène spécifiée, mais il est souhaitable pour vos fichiers d'avoir la même résolution initiale et le même rapport d’aspect initial. Si la plupart des vidéos sont tournées avec un rapport d'aspect différent - par exemple, s'il s’agit des vidéos verticales - et que vous souhaitez garder cet aspect, sélectionnez les paramètres correspondants pour votre cas. Notez que le calcul de la taille de votre grille diffère de notre exemple.

Étape 2. Ajoutez tous les fichiers vidéo sur la scène

A l'étape suivante, vous importez les clips dans le programme pour créer l’effet nécessaire. C’est idéal, si vous décidez d’importer 4 ou 9 clips, pour que le nombre de vidéos horizontales et verticales soit le même. Vous pouvez d'abord ajouter des fichiers vidéo à la fenêtre Ressources et puis les déposer sur la scène un par un. On peut également faire glisser tous les fichiers multimédia sur la timeline et puis les distribuer sur des pistes différentes l’un sous l'autre.

Étape 3 : Ajustez la durée des vidéos (optionnel)

Pour définir la même durée pour toutes les vidéos de la grille, choisissez les vidéos sur la timeline et entrez manuellement la durée requise dans la fenêtre Propriétés. Il existe encore un moyen de définir la durée nécessaire : vous placez le curseur au moment souhaité sur la timeline et coupez à l'aide des raccourcis clavier Ctrl + K ou a l'aide l'outil Rasoir. Il vous suffit ensuite de supprimer les restes inutiles.

A propos, il y a un autre paramètre qu’on peut appliquer à tout ensemble des vidéos sur la timeline. C’est le filtre de couleur. Par exemple, pour convertir toutes les vidéos de la grille en noir et blanc, choisissez-les sur la timeline, faites un clic droit et accédez à la catégorie Styles rapides → Nuances de gris.

Étape 4 : Redimensionnez les fichiers vidéo pour la grille

La phase préparatoire est terminée et vous pouvez maintenant passer directement à la création de la grille.

Sélectionnez toutes les vidéos sur la timeline et accédez à la fenêtre Propriétés sur la droite. Dans la fenêtre Propriétés vous verrez Coordonnées → Largeur. Si vous envisagez de créer un modèle de 4 grilles (c'est-à-dire 2x2), modifiez la valeur de largeur à 960px ; s'il y aura 9 vidéos dans la grille (c'est-à-dire 3x3), modifiez la valeur de la largeur à 640 pixels. Ensuite, faites un clic droit sur la vidéo et sélectionnez Ajuster la taille → Définir la largeur en accord avec le ratio d'aspect de l'image. Toute préparation terminée, il ne reste qu'à disposer des vidéos dans l'ordre nécessaire sur la scène à l'aide de la souris et des touches de navigation.

Pour calculer la largeur des clips dans la grille, il vous faut diviser la largeur initiale de la scène par le nombre de clips disposés horizontalement. Autrement dit, si vous avez quatre clips, il faut diviser la largeur de la scène par 2 ; si vous avez 9 vidéos, la largeur de la scène doit être divisée par 3 ; si vous avez 16 vidéos - par 4, et ainsi de suite.

Dans notre cas, la largeur de la scène est de 1920 pixels et 1920/2 = 960. Si vous avez choisi d'autres paramètres lors de la création du projet, il faut les utiliser lors du calcul.

Conseil. Même si la résolution initiale des certains clips était différente, le programme l’adapte automatiquement à la résolution et à la taille spécifiées pour le projet lors de l’importation. Cependant, si vous remarquez les barres noires autour de certaines vidéos, faites un clic droit dessus et sélectionnez Recadrer les bords → Recadrer les bords automatiquement.

Étape 5 : Ajoutez un effet de la grille (optionnel)

Afin de souligner la grille, vous pouvez ajouter un effet de la grille à chaque clip de la scène. Sélectionnez une vidéo, allez dans le menu d’Effets vidéo et appliquez l'effet Cadre de la catégorie Transparence. Ajustez ensuite les paramètres dans la fenêtre Propriétés :

  • Mode remplissage → Continu
  • Position → Tout le cadre
  • Taille du cadre → 3 px (Modifiez cette valeur pour rendre la grille plus épaisse ou plus fine)
  • Couleur → Blanc

Si l'apparence de la grille vous satisfait, copiez la couche avec l'effet, double-cliquez sur la vidéo suivante dans la scène et collez l'effet copié. Répétez ces étapes pour chaque vidéo de la grille.

Étape 6. Exportation du projet

Pour enregistrer la vidéo terminée, accédez à l'onglet Exportation du projet et sélectionnez un profil d'exportation. Si vous envisagez de regarder la vidéo sur un PC, sélectionnez le profil PC et le format nécessaire ; si c’est la question de la publication en ligne, sélectionnez le profil Internet et la plate-forme appropriée.

S'il vous faut modifier le codec, la résolution, la fréquence d'images ou tout autre paramètre, utilisez l'option Modifier (le profil) sous la fenêtre d'aperçu. Dernières préparations finies, cliquez sur le bouton Exporter le projet dans le menu supérieur du programme.

Il est temps de passer à la pratique

L'effet de mur vidéo est très populaire. On l’applique pour améliorer les clips vidéo, les teasers des émissions de télévision, les publicités et les vlogs. Nous avons montré les bases de la création de cet effet, mais ce n'est pas tout. Par exemple, vous pouvez appliquer des effets et des filtres à des vidéos séparées dans une grille. Vous pouvez également régler le moment d'apparition et de disparition des vidéos séparées afin qu'elles soient affichées de manière asynchrone.

Vous avez des questions ? Envoyez-nous un e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou laissez un commentaire sous la vidéo YouTube.

Comment ajouter l'effet de la pluie numérique Matrix à votre vidéo

Si vous êtes accros de la célèbre trilogie Matrix, tout comme nous, vous serez ravi d'apprendre que l’effet de la pluie numérique est désormais disponible dans la version professionnelle de VSDC Video Editor. Ce n’est pas une superposition standard prête à l’emploi - vous pouvez facilement personnaliser l’effet et gérer son apparence selon vos idées, besoins et exigences visuelles. Par exemple, vous pouvez passer des lettres aux runes, changer la couleur du code, la taille et la vitesse des symboles qui tombent, et même la profondeur à laquelle ils tombent.

Dans le tutoriel actuel vous allez apprendre comment ajouter l'effet de Matrix à votre vidéo en quelques minutes - pas besoin de l’expérience en montage vidéo ou codage. N'hésitez pas à consulter d'abord le didacticiel vidéo et passer ensuite à la version textuelle ci-dessous pour plus de détails.

Télécharger VSDC

Étape 1. Importez votre séquence sur la scène

Si vous débutez avec VSDC, nous vous conseillons de profiter du bouton Importer du contenu de la fenêtre de démarrage et de suivre les infobulles.

Import content

Avec cette option choisie, le programme automatiquement crée un projet avec une taille, rapport d’aspect et fréquence d’images (fps) identiques à ceux de votre séquence originale. Une fois que le fichier est importé, la vidéo apparaîtra automatiquement sur la chronologie. Vous pouvez donc commencer l'édition immédiatement.

Étape 2. Ajoutez l'effet de la pluie de code numérique à votre vidéo

Afin d’ajouter l’effet de Matrix à votre vidéo, allez à la Fenêtre des modèles et choisissez le type “Matrix”. Notez que l’effet comprend plusieurs préréglages, mais aux fins du tutoriel actuel nous choisissons la configuration par défaut. Vous apprenez ensuite comment basculer entre les préréglages.

Template window and type Matrix

Faites glisser l'effet Matrix sur la scène et estimez le résultat. Il s'agit de la version standard de la pluie verte, et si son apparence va bien pour vous, laissez l’effet tel quel et procédez à l'exportation. Notez que le même effet peut être appliqué à une vidéo, une image, une forme ou un morceau de texte.

Les préréglages de la pluie numérique et ses configurations sont décrits dans les sections qui suivent.

Étape 3. Personnalisez l'effet

Double-cliquez votre séquence sur la barre temporelle pour ouvrir le menu de l’effet. Choisissez ensuite la couche de l’effet (appelée “Matrix”) et allez à la Fenêtre des propriétés à droite.

Dropdown menu in the Properties window

Si vous ne trouvez pas la Fenêtre des propriétés, cliquez la couche de l'effet avec le bouton droit de la souris et sélectionnez Propriétés dans le menu contextuel. Et voilà - vous avez obtenu un bon nombre d'outils à expérimenter avec. Certains paramètres vous permettent de modifier l'aspect général de l'effet ; d'autres sont conçus pour personnaliser l 'apparence des symboles. Nous commençons par le premier groupe de paramètres.

Essayez des préréglages différents

Si vous voulez basculer rapidement entre les différents styles pour essayer chaque option visuelle, des préréglages d'effets sont à votre disposition. Par exemple, il est à vous de rendre le code numérique noir et blanc ou le peindre en couleurs de l’arc-en-ciel. Les préréglages sont disponibles dans un menu déroulant de la Fenêtre des propriétés. N'hésitez pas à basculer entre eux pour voir l'éventail de ses aspects.

Quel que soit le préréglage choisi, vous pourrez personnaliser la taille des symboles, leur vitesse de mouvement et de modification, leur couleur et luminosité. Dans quelques instants nous examinerons chaque paramètre.

Ajustez l'opacité de l'effet

Outre le menu des préréglages, les paramètres comportent un outil important appelé Transparence. Ce paramètre vous aide à modifier la visibilité de l'effet. Par défaut, il est défini à 100 %, ce qui correspond à la visibilité maximale. Lorsque vous diminuez la valeur, les lignes du code numérique deviennent moins opaques. Aussi simple que cela.

Bonus : VSDC sait définir une valeur de transparence constante ou la faire changer progressivement au fil du temps avec les options Valeur initiale et Valeur finale. Par exemple, si nous définissons la valeur initiale à 0 % et laissons la valeur finale à 100 %, l'effet passera progressivement entre la transparence totale jusqu'à la visibilité absolue :

Notez que le menu avancé de VSDC comprend de nombreux paramètres ou vous pouvez définir les valeurs initiales et finales. Ils ont tous le même moyen de fonctionnement : la première valeur définit le début de l’effet et la dernière spécifie le fin de l’effet.

Basculer entre les modes de mélange

Le Mode de mélange est le dernier paramètre qui modifie l'aspect général de l'effet. Il se trouve directement dans le groupe de paramètres de l'effet Matrix. Les modes de mélange définissent la façon la pluie verte se mélange avec la vidéo ou l'image. Par exemple, l'effet de Matrix fonctionne comme une superposition par défaut. Cependant, si vous passez à Source in, vous verrez que les symboles suivent le principe du masque et façonnent les images d 'origine à mesure qu'elles tombent.

Pour prévisualiser tous les modes, ouvrez le menu déroulant et sélectionnez ensuite un par un :

Maintenant, avant de discuter les modifications directes des symboles, parlons de la façon dont ils sont superposés dans cet effet.

Principe des couches

Remarquez que certaines lignes du code numérique tombent au premier plan (couche 1), au milieu (couche 2) et à l'arrière-plan (couche 3) de la scène. Il est à vous de fragmenter ces couches et de personnaliser les symboles de la couche particulière. Ou même les supprimer.

Regardez notre exemple où nous supprimons progressivement la pluie Matrix de l'arrière-plan et du milieu :

En modifiant les couches, vous changez visuellement la profondeur de l’image entière, surtout si vous êtes prêt à faire un effort supplémentaire et à ajuster les symboles sur chaque couche.

Nous nous concentrons sur la couche 1 pour ce tutoriel, mais gardez à l'esprit que les paramètres des trois couches sont identiques.

Hauteur et largeur d’une cellule

Lorsque vous développez le menu Utiliser une couche 1, vous verrez les deux premiers paramètres appelés Largeur de la cellule et Hauteur de la cellule. Notamment ces valeurs définissent le nombre de cellules de symbole placées horizontalement (largeur) et verticalement (hauteur). Plus la valeur est élevée, plus de cellules vous obtiendrez. Les symboles deviennent plus petits respectivement.

Modification des valeurs de largeur et de hauteur des cellules change l’apparence de l’effet de la façon suivante :

La valeur minimale qu’on peut attribuer à ces paramètres est 1 ; la valeur maximale est 1024.

Type de symbole

Le paramètre suivant est le Type de symbole qui permet de basculer entre les lettres de l'alphabet et les runes. Dans les illustrations ci-dessus, nous nous adressons à deux options pour vous donner une idée claire du principe.

Retarder l'effet

Cette option est définie sur True par défaut. Cela signifie que l'effet de la pluie de Matrix apparaît progressivement à partir du haut suivant l'intro originale du film. Si vous basculez cette option sur False, les lignes de code seront visibles immédiatement.

Surbrillance maximale des symboles

Ce paramètre définit le nombre de morceaux du code qui sont simultanément mis en surbrillance. La valeur minimale est 0 et la valeur maximale est 1024. Lorsque vous définissez la valeur du paramètre, il faut garder à l'esprit le nombre de symboles (défini par la largeur et la hauteur de la cellule).

Nous augmentons progressivement le nombre de symboles en surbrillance à partir de zéro, et voilà l’apparence de l’effet :

Notez que sans surbrillance (si vous mettez sa valeur à 0), les symboles sont invisibles. Vous pouvez également augmenter ou diminuer progressivement la surbrillance au fil du temps en utilisant les valeurs initiales et finales.

Vitesse de descente

Si vous souhaitez ralentir ou accélérer le mouvement des lignes numériques, il faut modifier simplement ce paramètre. Sa valeur est 100 % par défaut, mais il est à vous de lui attribuer toute valeur entre 10 % et 10 000 %.

Taux de changement de symboles

Le taux définit la vitesse à laquelle les symboles se changent dans une cellule. Le paramètre est défini sur 100 % par défaut, mais vous pouvez ajouter plus de dynamisme à l'effet en modifiant ses valeurs initiales et finales.

Luminosité

Le paramètre Luminosité sert à éclaircir ou assombrir les symboles de code numérique Matrix. Les valeurs du paramètre couvrent l'intervalle de 1000 à 1000, et on peut les faire changer dynamiquement pendant la lecture.

Couleur et opacité

Enfin, il est possible de changer la couleur du code descendant de Matrix au sein de la couche sélectionnée et d'ajuster également l'opacité des symboles. Sélectionnez la couleur souhaitée depuis la palette ou appliquez l'outil Pipette pour sélectionner une couleur dans la vidéo.

Si vous êtes satisfait du résultat, rendez-vous à l'onglet Exportation du projet et passez à Exporter le projet. À cette étape, vous sélectionnez la plate-forme de médias sociaux pour télécharger votre vidéo et ajustez les paramètres de qualité, si nécessaire.

Soyez créatif avec l'effet de Matrix intégré dans vos vidéos

Si votre version de VSDC est 7.1 ou ultérieure, l'effet de Matrix est déjà disponible dans votre menu d'effets vidéo. Allez-y et essayez par vous-même. N'oubliez pas que la pluie verte de Matrix peut être appliquée à la scène entière ou à un objet séparé, tel qu'une image, un titre ou même un masque. Profitez-en pour créer des cinémagraphes uniques, des transitions spectaculaires et des superpositions créatives.

Télécharger VSDC Video Editor

 


Pour obtenir plus d'information sur le programme, consultez la page de description de Free Video Editors

Actualités

Nouvelles méthodes d'ajout de transitions, prise en charge des fichiers RAW et BRAW, et visualisation audio gratuite

Le moment tant attendu est arrivé: nous sommes ravis de vous présenter la nouvelle mise à jour VSDC 9.1! Le fonctionnalité améliorée de cette nouvelle version accélérera le processus de montage...

VSDC 8.3 - 100+ nouveaux modèles, fenêtre d'édition des clés, AV1 et interface utilisateur graphique améliorée

Bienvenue dans la dernière mise à jour de VSDC, la version 8.3 ! Nous avons travaillé dur et nous sommes prêts à vous présenter une version riche en fonctionnalités qui vous permettra de découvrir...

Top-5 meilleurs logiciels de montage vidéo gratuits en 2023 : Libérez votre créativité sans dépenser une fortune

La créativité occupe une position centrale dans le monde numérique d'aujourd'hui. Elle offre une multitude de possibilités aux individus et aux marques afin de captiver les audiences et laisser une...

Meilleurs éditeurs vidéo en ligne de 2023 : avantages et inconvénients

À l'heure actuelle, la popularité du contenu vidéo est en constante augmentation, et de nombreux utilisateurs se trouvent confrontés à la nécessité de créer des vidéos, que ce soit à des fins...

VSDC 8.2 – Fichiers Proxy, Images Clés de couleur, et Vecteurscope

Nous sommes ravis de dévoiler la très attendue mise à jour 8.2 de l'éditeur vidéo VSDC. Notre équipe a travaillé dur pour s'assurer que cette version est remplie de fonctionnalités passionnantes...
 

enregistreur d'écran

A l’aide de ce logiciel, vous pourrez faire des vidéos de votre bureau et les enregistrer sur l’ordinateur sous différents formats. Avec l’éditeur de vidéo, ce logiciel est une solution idéale pour créer des présentations et des bandes démos.

En savoir plus sur Screen Recorder...

 

VSDC Gratuit Capture Vidéo

Le programme est pour le but de récupèrer le vidéo des périphériques et de l’enregistrer sur l’ordinateur dans n'importe quel format vidéo. Il vous permet de sauvegarder les vidéos des tuners vidéo, des caméras Web, des cartes de capture et d’autres unités.

En savoir plus sur Video Capture...


Reviewed by


"VSDC Free Video Editor is a surprisingly powerful, if unconventional video editor"

- PC Advisor


"This video editor gives you tons of control and editing power"

- CNet


"The editor handles many common formats and boasts a good deal of capabilities when it comes time to alter lighting, splice video, and apply filters and transitions in post production"

- Digital Trends