Editeur Vidéo

A l’aide de l’éditeur vidéo, vous pourrez éditer les fichiers vidéo et créer des vidéo de divers niveaux de complexité. Vous aurez également la possibilité d’appliquer des effets vidéo et audio aux objets d’édition, les transformer, introduire la filtration et la correction des images. Le logiciel prend en charge tous les formats et codecs vidéo et audio populaires en lecture comme en enregistrement.

En savoir plus sur Video Editor...

Convertisseur Vidéo

Ce logiciel sert à transformer les fichiers vidéo d’un format en un autre. Il prend en charge presque tous les formats vidéo populaires en lecture comme en enregistrement. En outre, il offre la possibilité de création des vidéos pour des dispositifs multimédia concrets, tels que iPhone, Microsoft Zune ou Archos. Le logiciel est très simple d’emploi, il est doté d’une interface moderne et fournit un ensemble de fonctions de base pour traiter les vidéos.

En savoir plus sur Video Converter...

Convertisseur Audio

Grâce à ce convertisseur audio, vous pourrez convertir les fichiers audio d’un format vers un autre. Le logiciel prend en charge tous les formats et codecs audio répandus. Le logiciel permet également de traiter les sélections et les balises META des fichiers, offre la possibilité d’exporter des pistes audio depuis un fichier vidéo et d’enregistrer les pistes sur l’ordinateur au format voulu.

En savoir plus sur Audio Converter...

Grabber de disques audio

Cet outil audio sert à copier les pistes audio des disques compacts et à les enregistrer sur l’ordinateur dans n'importe quel format de votre choix. Il prend en charge tous les formats et codecs audio populaires. Il assure également la possibilité d’obtenir les informations sur les pistes depuis le serveur FreeDB pour renommer automatiquement les fichiers et y ajouter des balises META.

En savoir plus sur Audio CD Grabber...

Multifonctionnalité

Multifonctionnalité

Un large éventail d'outils de traitement des fichiers multimédia dans un seul logiciel de montage vidéo gratuit.

Haute vitesse de fonctionnement

Haute vitesse de fonctionnement

Les logiciels utilisent des algorithmes multiprocesseurs rapides optimisés.

Disponibilité

Disponibilité

VSDC est un logiciel vidéo qu’on peut télécharger gratuitement sur les PCs et ordinateurs portables à base de système d'exploitation Windows

Comment créer vos propres LUTs dans VSDC

Les utilisateurs préfèrent les LUTs plus que d’autres outils de correction des couleurs. Les LUts donnent un aspect cinématographique à une image ou à une vidéo standards d'une façon rapide, facile et polyvalente. C'est pourquoi nous sommes ravis d'annoncer qu'à partir de la version 6.9, VSDC inclut un éditeur de LUTs intégré. Vous pouvez non seulement appliquer des LUTs importées à vos vidéos, mais aussi les éditer et même créer des LUTs personnalisées.

Mais surtout, les LUTs créées avec VSDC Pro, peuvent être utilisées dans des éditeurs de photos et de vidéos tiers.

Dans ce tutoriel nous allons vous montrer le fonctionnement de l'éditeur de LUTs dans VSDC. Mais avant de commencer, cherchons une réponse à une question importante.

Qu'est-ce que c’est - une LUT?

Une LUT, ou une table de correspondance, est un ensemble de valeurs qui définit la maniѐre selon laquelle les tonalités de couleur seront modifiées. Vous pouvez considérer une LUT comme un modèle de correction des couleurs préconfiguré.

Chaque LUT contient un tableau avec l’information sur les valeurs de teinte, de saturation et de luminosité pour chaque tonalité de couleur. Lorsque vous appliquez une LUT à une image, elle compare les valeurs d'origine avec les valeurs du tableau, et modifie l'original en conséquence.

Les LUTs sont incroyablement populaires car elles aident à compenser le manque d'éclairage approprié dans une séquence. Cet instrument sert aussi à remplacer une couleur par une autre et à obtenir un aspect cinématographique.

Comment créer une nouvelle LUT dans VSDC

Commencez avec l’importation de l’image ou la vidéo sur la scène. À partir de là, vous pouvez effectuer les opérations suivantes :

  • appliquer l'une des LUTs intégrées à partir du menu VSDC
  • appliquez toute LUT tierce trouvée sur Internet
  • créez votre propre LUT et adaptez-la à vos besoins

Pour ce tutoriel nous choisissons la troisième option.

Afin de créer une nouvelle LUT, il faut ouvrir la fenêtre des Ressources (si vous manquez de la trouver, cliquez sur Afficher dans le menu en haut et sélectionnez la fenêtre des Ressources). Cliquez ensuite avec le bouton droit de la souris sur tout endroit dans la fenêtre des Ressources et passez à Ajouter des ressources >> Créer une LUT.

Votre nouvelle LUT sera ajoutée à la liste des ressources et nommée "Empty lut 1.cube". Ouvrez l'image ou la vidéo avec un double clic et faites glisser la LUT de la fenêtre des Ressources vers la scène. Gardez à l'esprit que la LUT sera ajoutée par défaut à partir de la position de la tête de lecture sur la chronologie. On peut l'ajuster à tout moment.

Après avoir créé et appliqué une LUT vide au métrage, faites un double clic sur son icône dans la fenêtre Ressources pour ouvrir l'éditeur de LUTs.

L'éditeur ressemble à une fenêtre contextuelle comportant un histogramme TSL et un menu compact à droite. Dans la section suivante nous parlerons de chaque option pour voir comment peut-on affiner votre vidéo avec cet ensemble d'outils.

Comment modifier les paramètres de LUTs

Commençons par un aperçu rapide de la fenêtre de l'éditeur de LUT.

Les points blancs sur l'histogramme aident à identifier les tons de couleur sur la vidéo. Les tons de couleur prédominants produisent des zones de taches blanches plus saturées.

Si vous basculez entre deux types d'histogrammes - perspective et orthographique - vous remarquerez, que le modèle de points blancs change également.

L'histogramme de perspective inclut des valeurs de luminosité, tandis que l'histogramme orthographique les exclut ; est c’est la raison pour laquelle les tons de couleur sont reflétés d’une maniѐre différente.

Cependant, afin de corriger des séquences surexposées ou sous-exposées, il faut appliquer l'histogramme de perspective. Il est ainsi que vous verrez les valeurs de luminosité sur le dégradé avant de les ajuster.

Une fois que vous avez sélectionné le type d'histogramme, vous pouvez ajuster le nombre de rayons. La grille de l’histogramme obtient plus de points de contrôle avec plus de rayons ajoutés. Cependant, vous pourrez corriger les tons de couleur avec plus de précision. Les points de contrôle sur la grille sont interactifs. Allez-y et sélectionnez quelques points pour voir leurs valeurs de teinte, saturation et luminosité sur la droite. Vous pouvez également basculer entre les curseurs de TSL ou simplement saisir tout point de contrôle et le faire glisser pour avoir une idée de son fonctionnement.

Maintenant vous connaissez l'idée de l'histogramme et des points de contrôle. C’est le temps de les déplacer dans différentes directions peut changer l'apparence de votre métrage.

Paramètres de contrôle de la saturation

Les couleurs moins saturées sont situées au centre de l’histogramme. Cependant, plus on se rapproche des bords, plus la saturation est élevée. Par exemple, si vous modifiez des séquences brutes, ses tons de couleur sont généralement non saturés. C'est pourquoi les taches blanches seront situées principalement au centre de l’histogramme.

Pour augmenter à la fois la saturation de toutes les tonalités de couleur sur la vidéo, sélectionnez le cercle de points de contrôle qui comprend tous les points blancs (c'est-à-dire toutes les tonalités de couleur de la vidéo) et basculez le curseur de la saturation sur le côté droit.

De la même maniѐre, si vous souhaitez augmenter ou diminuer la saturation d'une tonalité de couleur particulière, il faut sélectionner des points de contrôle dans cette section de la tonalité de couleur et les faire glisser plus près du centre ou plus près du bord.

Paramètres de contrôle de la teinte

On peut changer les valeurs de teinte en déplaçant des points autour de l'histogramme. En fait, vous pouvez remplacer toute couleur par une autre en changeant sa teinte. Supposons que vous souhaitiez remplacer toutes les tonalités de la couleur verte du film par le bleu ou le rouge. Sélectionnez tous les points de contrôle dans la section verte et faites-les glisser vers la section de la couleur de remplacement.

Il faut garder à l'esprit que pendant la modification de la teinte, les points blancs changent leur position, car le schéma chromatique global de la vidéo est réécrit. Les créateurs des vidéos recourent à cette astuce pour passer des tons froids aux tons chauds, ou vice versa ; pour ajuster l'apparence de certains objets, ou même améliorer les tons de la peau.

Conseil rapide. S'il vous faut sélectionner une couleur particulière dans la vidéo, mais que vous ne savez pas comment l'identifier sur l'histogramme, appliquez l'outil Pipette dans le menu de droite. Cliquez sur l'icône de la pipette et dirigez-vous vers la fenêtre d'aperçu pour trouver la tonalité de couleur nécessaire. Lorsque vous déplacez la pipette, vous verrez deux petits carrés sur l'histogramme : violet et vert.

Le carré violet indique la partie de l'histogramme qui contient la couleur, choisie actuellement par la pipette. Le carré vert indique le point de contrôle le plus proche sur la grille ; pour le sélectionner, cliquez sur la couleur.

Contrôle de la luminosité

Jetons un coup d'œil sur l’option du contrôle de la luminosité. Sa fonction est bien explicite : ce paramètre vous permet de rendre les tonalités de couleur plus sombres ou plus clairs. La partie intéressante consiste en ce que vous pouvez régler la luminosité de toutes les tonalités de couleur dans la vidéo, ou, si necesaaire, des tonalités sélectionnées uniquement. Par exemple, supposons qu’il faut rendre les tonalités du vert plus lumineuses. Voici à quoi cela ressemblera :

Cependant, si la tâche est d’éclaircir ou d’assombrir toutes couleurs de la vidéo, il faut sélectionner les cercles correspondants sur la grille. Par exemple, rendons tous les tons de couleur sur la vidéo un peu plus sombres. Ensuite nous allons sélectionner les tons de couleur moins saturés pour les assombrir encore.

Nous avons couvert les bases de la Teinte, Saturation et Luminosité, et c’est l'heure d'examiner le reste de l'ensemble d'outils.

Sélection rapide des points de contrôle

Comme on peut remarquer des vidéos ci-dessus, on peut cliquer directement sur les points de contrôle individuels pour les sélectionner. Afin de sélectionner plusieurs points de contrôle, on peut soit cliquer dessus et les sélectionner un par un, soit sélectionner la zone de la grille qui comporte ces points. Cependant, il existe encore les outils de sélection de points juste sous les curseurs TSL :

  • Sélectionner le point central - l’option permet de sélectionner le point central uniquement
  • Sélectionner le cercle extérieur - l’option permet de sélectionner tous les points de contrôle dans le cercle extérieur
  • Sélectionner le rayon - l’option permet de sélectionner un rayon avec des points (indiquez le rayon souhaité en sélectionnant au moins un point de contrôle à l'intérieur de celui-ci)
  • Sélectionner le cercle - l’option permet de sélectionner un cercle avec des points (de la même manière, il faut d'abord indiquer le cercle souhaité en sélectionnant au moins un point à l'intérieur de celui-ci)
  • Augmenter/Diminuer la sélection – l’option permet d’augmenter ou de diminuer le nombre de points sélectionnés selon la sélection initiale. Par exemple, si vous avez sélectionné un seul point, cette option va sélectionner ou désélectionner les points voisins. Si vous avez sélectionné un cercle de points, cette option va sélectionner ou désélectionner les cercles voisins.
  • Tout sélectionner – l’option permet de sélectionner tous les points de contrôle sur la grille.

Si la tâche est de bloquer un point de contrôle spécifique, un rayon ou un cercle de points contre le déplacement, utilisez le bouton Épingler.

De la même façon, vous pouvez utiliser le bouton Épingler pour bloquer les points voisins.

Comment exporter votre LUT depuis VSDC

Lorsque votre LUT est terminée, allez au champ Titre pour donner le nom. Pour exporter la LUT depuis VSDC et l'utiliser dans des éditeurs tiers, cliquez simplement sur Exporter dans le coin inférieur gauche et sélectionnez le dossier de sortie sur votre PC. Gardez à l'esprit que l'exportation de la LUT est disponible dans VSDC Pro.

Prêt à créer votre première LUT ?

À présent, vous avez une idée de la création d’une nouvelle LUT personnalisée. Pour notre article nous avons créé une LUT à partir de zéro, mais gardez à l'esprit que vous pouvez suivre les mêmes étapes pour modifier une LUT existante. Appliquez simplement n'importe quelle LUT de la bibliothèque et ouvrez la fenêtre des Ressources pour trouver cette LUT dans la liste des ressources. Accéder ensuite à la fenêtre de l'éditeur.

Avez-vous des questions? N'hésitez pas à nous envoyer un e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou à nous envoyer un DM sur Facebook.

 


Pour obtenir plus d'information sur le programme, consultez la page de description de Free Video Editor.

Comment modifier la couleur dans une vidéo à l'aide de l'éditeur VSDC LUT

Si vous cherchez à modifier ou remplacer la couleur dans une vidéo, la version gratuite de VSDC est une bonne solution pour cet objectif. Grâce à l'éditeur LUT intégré, VSDC vous apporte un contrôle total sur le schéma chromatique d’une vidéo : améliorez l'apparence de votre métrage, modifiez son esthétique et ajoutez une touche artistique en remplaçant certaines couleurs.

Quelle est la meilleure partie de la technique du remplacement de couleur ? Tant que vos vidéos sont de haute qualité, elle est étonnamment facile à reproduire. En fait, on peut appliquer cette technique sans avoir aucune expérience en montage vidéo. De plus, il est possible de remplacer une couleur dans une vidéo de manière permanente (pour toute la durée de la vidéo) ou de façon temporel, comme illustré dans l'exemple ci-dessus.

Il faut garder à l'esprit, que la couleur à remplacer doit être unique et contrastée par rapport aux autres couleurs sur la vidéo (encore une fois, comme dans l'exemple ci-dessus). Sinon, les modifications peuvent affecter d'autres objets de la vidéo qui contiennent les mêmes tonalités de couleur.

Prêt à commencer? Téléchargez la dernière version de VSDC (Windows uniquement) et suivez les étapes ci-dessous.

Étape 1. Importez vos séquences dans VSDC

Lancez VSDC sur votre ordinateur et appuyez sur Importer du contenu pour télécharger votre vidéo. Le programme crée automatiquement un projet avec les paramètres correspondant à ceux de votre vidéo. Confirmez la sélection par défaut dans la fenêtre contextuelle, et votre métrage sera ajouté à la scène.

Upload colorful footage to the scene in VSDC

Pour ce tutoriel nous allons modifier la couleur du fond en remplaçant le jaune par d'autres couleurs.

Étape 2. Créez une LUT vide

La création d'une LUT personnalisée est le moyen le plus rapide et le plus efficace de remplacer une couleur dans une vidéo. Afin de la créer, passez à l'onglet Affichage en haut et sélectionnez la fenêtre des ressources. Cliquez ensuite à tout endroit à l'intérieur de la fenêtre de ressources avec le bouton droit de la souris et sélectionnez Ajouter des ressources > Créer une LUT. Une nouvelle LUT vide sera ajoutée à la liste des ressources.

How to create an empty LUT in VSDC

Double-cliquez sur la vidéo et faites glisser la LUT de la fenêtre des ressources vers la chronologie. La LUT est ajoutée par défaut sur la chronologie à partir de la position du pointeur, mais on peut la déplacer à l'aide de la souris à tout moment.

Une fois la LUT est sur la chronologie, revenez à la fenêtre des ressources et faites un double clic sur l’icône en forme de cube pour ouvrir les paramètres de la LUT.

How to open a LUT editor in VSDC

L'histogramme de dégradé comporte toutes les tonalités de couleur existantes, tandis que les points blancs affichent les tonalités de couleur de cette vidéo particulière. À l'aide de points de contrôle (les intersections de rayons et de cercles), on peut ajuster chaque couleur dans la vidéo et modifier son niveau de saturation ou sa teinte. Ce dernier est exactement ce que nous allons pratiquer à l'étape suivante.

Étape 3. Remplacez la couleur de votre vidéo

Pour remplacer la couleur A par la couleur B dans une vidéo, il vous faut sélectionner les points de contrôle correspondants dans la section de couleur A. Ensuite il faut les faire glisser vers la section de couleur B dans l'histogramme.

Pour notre exemple nous prenons le point de contrôle jaune le plus lumineux et faisons le glisser vers n'importe quelle autre section chromatique. Le résultat est visible immédiatement.

Notez que le rayon entier de la couleur jaune est déplacé. Cette approche produit un résultat impeccable et va bien pour la plupart des vidéos. Mais qu'est-ce qui se passe, si certaines tonalités restent inchangées ?

Comment trouver un bon point de contrôle sur la grille

Notre vidéo elle-même suggère le point de contrôle à sélectionner. Cependant, votre cas peut être différent. Le spectre de tons et de nuances peut affecter et le choix de la bonne couleur sur le dégradé, et les points de contrôle à appliquer.

Dans ces cas, l'outil de pipette devient très pratique. Sélectionnez l'icône de la pipette dans le menu de droite et accédez à la fenêtre d'aperçu pour cliquer sur la couleur que vous envisagez de remplacer. Le point correspondant sera sélectionné automatiquement sur la grille.

How to select colors on the histogram in the VSDC’s LUT editor

À partir de cette étape-là, vous pouvez travailler avec le point de contrôle suggéré. Cependant, soyez prêt à effectuer d'autres ajustements. Dans notre exemple, la majeure partie du fond est remplacée. Cependant, il y a des zones où le jaune était plus clair.

What color replacement artifacts look like

Nous avons une solution facile pour notre cas. Il nous faut faire glisser le point de contrôle restant de la section jaune vers la section bleue.

La modification des tonalités chromatiques peut être assez complexe, surtout si une vidéo est tournée avec une lumière insuffisante. Si les choses ne vont pas comme prévu tout de suite, ne vous découragez pas, mais essayez de basculer un peu les commandes. Par exemple, on peut déplacer les points de contrôle de la même section chromatique un par un pour voir comment chacun d'eux affecte le résultat. On peut également augmenter le nombre de points de contrôle par la modification du nombre de rayons et de cercles sur la grille.

Enfin, notre recommandation est de lire ce guide détaillé pour débuter avec l'éditeur LUT et comprendre mieux son ensemble d'outils.

Étape 4. Aperçu du résultat et exportation d’une vidéo

Cliquez sur Aperçu. Lorsque vous êtes satisfait de l'apparence de la vidéo, appuyez sur OK pour fermer la fenêtre de l’édition de LUT. Ensuite, avant l'exportation, assurez-vous que la durée de la LUT sur la chronologie correspond à vos objectifs.

How to evaluate the duration of the color replacement effect in a video

Par exemple, si vous envisagez de remplacer la couleur sélectionnée pendant toute la durée de la vidéo, il faut que la durée de la couche d’une LUT corresponde à la durée de la vidéo. Cependant, si votre idée est de remplacer la couleur pour quelques instants, il faut couper la couche de la LUT et la placer en conséquence sur la chronologie.

Une fois prêt, allez à l'onglet Exporter et enregistrez la vidéo sur votre ordinateur.

How to export a video from VSDC

Bonus : comment modifier la couleur d'un même objet plusieurs fois

Maintenant que vous savez appliquer la LUT pour remplacer une couleur dans une vidéo, n'hésitez pas à expérimenter ! Par exemple, on peut reproduire l'effet populaire de "caméléon" et remplacer la couleur d’un objet plusieurs fois dans une vidéo, comme au début de ce guide.

Pour obtenir cet effet, il vous faut créer le nombre des LUTs vides correspondant au nombre des changements chromatiques. Ajustez les paramètres de chaque LUT en suivant les instructions ci-dessus, puis coupez leur durée et fusionnez-les sur la chronologie.

Pour notre exemple nous avons 5 LUTs à paramètres différents qui remplacent les couleurs entre la 3e et la 20e seconde. Lorsque vous commencez à modifier votre vidéo, vous pouvez affiner toutes ces nuances : décider du nombre de LUTs, de leur séquence et de leur durée.

Explorez plus d'astuces de la correction des couleurs avec VSDC

Si l'édition chromatique est votre tasse de thé et vous souhaitez apprendre plus d'astuces, rendez-vous directement sur la chaîne YouTube de VSDC et parcourez les vidéos. Vous y trouverez bien plus que de simples guides sur l’étalonnage des couleurs ! Par exemple, si vous avez toujours voulu reproduire le célèbre effet de Sin City (atténuer tous les tons d'une vidéo à l'exception d'une couleur), vous trouverez ci-dessous une instruction détaillée. Profitez!

Vous avez des questions sur l'effet ? Envoyez-nous un e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou à nous envoyer un DM sur Facebook.

Cherchez-vous de l'inspiration pour votre prochaine vidéo ? Consultez notre chaîne YouTube.

 


Pour obtenir plus d'information sur le programme, consultez la page de description de Free Video Editor.

How to Record Minecraft Gameplay

Do you want to record Minecraft gameplay for your YouTube channel? Maybe you want to capture your speedrun, or just make a let’s play? This means that in addition to the screen, you might also need to record your webcam or microphone — or even both at the same time.

To help you out, we’ve put together a step-by-step tutorial on how to do it using the VSDC Screen Recorder. It’s a free screen recorder for Windows PC with a built-in game capturing mode that allows you to save footage in ultra-high resolution.

Without further ado, let’s dive right in.

 

Step 1. Launch VSDC Screen Recorder on your PC

After you’ve installed VSDC on your PC, you can launch it through the shortcut on your desktop. Once opened, you will see this window:

How to record minecraft

The interface is pretty simple and user-friendly, so you should have no trouble navigating it, even if you’re not tech-savvy. Before getting started, you’ll need to enable your recording devices. Let’s see how you can do it.

 

Step 2. Enable recording devices

If your webcam and/or microphone are external (not built-in), you’ll need to connect them to your PC first. After doing that, click the Enable sound button to enable microphone sound in your video, and hit Enable camera to record video from your webcam.

Keep in mind that if you choose to record your Minecraft gameplay using the Game capturing mode, it will be impossible to place the facecam over the game window. Instead, the webcam video will be recorded separately and you can add it to the video later (we’ll show you how to do that). To save the video from your webcam as a separate file, open the settings window, go to Mixer and tick the Save camera recording as file checkbox.

 

Step 3. Configure your settings

It’s important to set the software up before starting to record. For instance, you can tweak the output video quality as well as the folder where the resulting video will be saved.

To configure the details, use the Common settings and the Export settings. The former allows you to change your Output Folder by clicking Change next to the corresponding option. If you leave the default settings, your video will be saved to the default folder: Videos\VSDC Free Screen Recorder. The latter allows you to configure the number of frames per second, resolution, hotkeys, and the overall quality of the recording. We recommend keeping the quality at 70-80%.

How to record gameplay

Once you’re done, the settings will be saved automatically.

 

Step 4. Record your Minecraft gameplay

You can now launch Minecraft. In the VSDC taskbar, right-click on the Game Capturing button and choose the game. Then, switch to the Minecraft window and press Start recording hotkey, by default it’s Ctrl+F5.

Once you’ve finished recording your footage, press the Stop recording hotkey, which is Ctrl+F8 by default. To quickly navigate to your recordings, hit the Open Output Folder in the VSDC taskbar.

 

Step 5. Add your facecam to the video

If you chose to record your webcam along with the gameplay, it’s time to add it to the video. You can use any free video editing software of your choice, however, for the sake of this tutorial, we’ll use VSDC Free Video Editor.

Launch VSDC on your computer and use the Import content option to add the gameplay video to the scene. In the pop-up project settings window hit OK. Next, press Shift + V to add a new video to the scene and select your facecam video from the computer. In the pop-up window, select Add new layer, so that the facecam video is placed over the main video with the gameplay.

From there, all you need to do is grab the handlers of the facecam video and resize it and place it in the corner of your choice.

Enjoy the result

Now that you know how to record your footage, why not try it for yourself? Who knows, maybe you’ll be the next big Minecraft YouTuber! All you have to do is try. In case you want to edit your video, look through the list of tutorials here or check out the VSDC YouTube channel.

Comment appliquer l’instrument du remappage temporel dans VSDC

Si vous connaissez déjà la fonction du mouvement d'objet en VSDC, l’outil du remappage temporel peut aussi vous intéresser. Avec le remappage temporel on peut ralentir, accélérer ou inverser le mouvement de l'objet dans une partie sélectionnée de sa trajectoire. En conséquence, cet instrument peut créer des effets vraiment impressionnants, comme celui-ci :

La nouvelle fonctionnalité est disponible dans VSDC Pro à partir de la version 6.9. Nous allons vous montrer ces capacités ci-dessous.

 

Comment utiliser le remappage temporel dans VSDC

Actuellement l’instrument du remappage temporel ne s’applique qu’aux objets en mouvement. Cela inclut les images, les formes, les titres, les icônes ou tout autre objet tiers ajouté à la scène. Voici l’instruction pour commencer.

 

 

Créez un objet en mouvement

Au début, il faut ajouter un objet à la scène. Double-cliquez sur lui et ensuite cliquez sur l'icône de mouvement dans le menu de gauche. Placez le curseur sur le point de la destination du mouvement et ajustez le vecteur.

La fonction du mouvement d'objet est simple et conviviale pour les débutants, mais si cet outil représente une expérience absolument nouvelle pour vous, veuillez consulter notre guide détaillé.

 

Ouvrez le graphe du remappage temporel

Une fois la trajectoire du mouvement créée, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le calque du mouvement, qui se trouve sur la timeline. Sélectionnez ensuite Propriétés. Dans la fenêtre Propriétés, recherchez Remappage temporel et appuyez sur l'icône à 3 points pour accéder au graphe.

How to access the remapping graph

Ce graphe précise le mouvement de l'objet au cours du temps, et les deux axes en définissent les deux aspects différents. L'axe X reflète la durée de l'effet du mouvement : la partie gauche de la timeline est le début et la partie droite est la fin. L'axe Y reflète la trajectoire du mouvement de l'objet : la partie inférieure de la timeline est le début de la trajectoire et la partie supérieure est sa fin.

Avec la modification du graphe vous changez la progression du mouvement de l'objet. Par exemple, l'objet peut bouger plus lentement ou plus vite à travers certaines parties du chemin. Vous pouvez même l'envoyer dans la direction opposée : Il vous suffit de quelques images clés placées aux bons endroits ! Voyons comment peut-on les créer.

 

Le principe des images clés et de l'axe Y

Les images clés sont des points de contrôle qui divisent le graphe - et par conséquent, la trajectoire de mouvement - en sections afin d'éditer chaque section indépendamment. Vous pouvez créer des images clés manuellement en double-cliquant sur le graphe, ou vous pouvez appliquer les modèles du menu. Pour ce tutoriel nous avons choisi la première option.

Notez que la première image clé (Y:0) indique la position initiale de l'objet sur la trajectoire. La dernière image clé (Y:100) est la fin de la trajectoire.

A mesure que le graphe monte continuellement de 0 à 100, l'objet se déplace du point A au point B. Il suit le vecteur de mouvement que vous avez créé. Nous l'appelons le flux temporel original, non modifié.

Voyons maintenant ce qui se passe lorsque nous modifions le graphe.

Nous avons déjà mentionné que l'axe Y indique le flux temporel de l'objet. Ci-dessous vous trouverez une illustration simple qui montre le moyen à l'aide duquel on peut l’inverser. Supposons, qu’il faut que l'objet parcourt la moitié du vecteur de mouvement, puis revienne au point initial à la même vitesse. Donc, vous créez une image clé au milieu du graphe et faites glisser la dernière image clé de 100 à 0.

Décomposons tout ce que nous avons fait. L'objet se déplaçait le long de la trajectoire jusqu'au point de rupture, i.e. à l'image clé que nous avons créée. Ensuite, l’objet ne continue pas le mouvement, mais commence à reculer car la deuxième partie du graphe redescend à Y:0 au lieu de continuer l’ascendance. Y:0 indique le point initial sur la trajectoire de mouvement de l'objet. En d'autres termes, selon l'axe Y, le début et la fin de la trajectoire sont les mêmes.

Voici une autre façon de le voir. Si l'angle entre deux images clés suivantes est supérieur à zéro degré, le flux temporel de l'objet dans cette section va dans la direction d'origine. Cependant, si l'angle entre deux images suivantes est inférieur à 0 degré, le flux temporel de l'objet va dans le sens inverse.

The explanation of the Y axis in the time remapping graph

Par exemple, si vous appliquez le modèle ZigZag à partir du menu des modèles, vous obtenez un objet rebondissant entre les côtés de la scène.

Notez que l'effet de mouvement continue tant que l'objet sera présent dans la vidéo.

 

Le principe de l'axe X

Maintenant vous avez une idée de la direction temporelle de l'objet, et il est grand temps de revenir à notre schéma afin de voir comment peut-on modifier la vitesse de mouvement à un moment donné.

Par exemple, vous voulez que l'objet atteigne le milieu de la trajectoire, ralentisse pendant une seconde et continue à une vitesse légèrement plus élevée. Cependant, placez une image clé une seconde après la moitié du graphe et faites-la glisser vers le bas pour rendre ce segment du graphe plus plat. Voici à quoi ressemblera le résultat :

Voici comment cela fonctionne. Quand vous ajoutez une image clé, vous créez une nouvelle section sur le graphe. Quand vous faites glisser l'image clé vers le bas, vous diminuez la vitesse de mouvement pour cette section.

Vous voulez ensuite, que l'objet accélère brièvement au milieu de la trajectoire, puis revienne à la vitesse normale pour le reste du chemin. C'est facile! Faites glisser la nouvelle image clé jusqu'à l'angle souhaité et reflétez sa position avec l'image clé centrale pour créer des angles identiques sur le graphe.

Quelle est la conclusion de ces deux exemples ? L'angle entre deux images clés suivantes définit la vitesse de mouvement de l'objet. Avec l'angle plus grand la vitesse de mouvement devient élevée ; et par contre, avec l'angle plus faible, la vitesse devient faible.

The explanation of the X axis in the time remapping graph

Toutes nos félicitations! On espère, qu’à présent vous avez une bonne compréhension du remappage temporel pour une animation à un vector. Cependant, dans de nombreux cas, la trajectoire de mouvement de l'objet contient deux vecteurs ou plus. Voyons le graphe du remappage temporel dans ces cas.

 

Remappage temporel pour la trajectoire de mouvement multi-vecteur

Si vous avez créé une trajectoire de mouvement composée de plusieurs vecteurs, chaque vecteur sur le graphe du remappage temporel sera représenté par un rectangle gris clair. Ces rectangles servent à visualiser la position de chaque vecteur dans le temps et à créer des images clés en conséquence.

Time remapping graph for a multi-vector movement path

L'approche générale vers les trajectoires de mouvement multi-vecteurs ne diffère pas de ce que nous avons décrit ci-dessus. Cependant, il y a une partie délicate qu’il faut garder à l'esprit. Si vous envisagez de modifier toute position vectorielle à la scène, les rectangles gris se déplaceront en conséquence. Mais si vous avez déjà créé des images clés sur le graphe en fonction de ces vecteurs de mouvement, il faut les déplacer manuellement.

En fait, il faut se rappeler que les images clés ne sont pas attachées aux vecteurs de mouvement. Donc, si vous voulez que l'objet se déplace à travers un certain vecteur avec une certaine vitesse, et si vous déplacez ce vecteur, assurez-vous de revérifier les images clés.

 

Un contrôle total sur l'animation des objets avec le remappage

Le remappage temporel est un outil puissant, et nous sommes ravis de l'introduire dans la nouvelle version de VSDC. Au-dessus nous avons parcouru toutes les étapes de l'application de cette fonctionnalité, mais il y a beaucoup plus à découvrir. Par exemple, vous pouvez incorporer une rotation d’un objet, des effets de transition et même un suivi de mouvement.

Téléchargez VSDC 6.9 maintenant et essayez par vous-même !


Pour obtenir plus d'information sur le programme, consultez la page de description de Free Video Editor.

How to Make Transitions Smoother Using Bezier Curves

Bezier curves have many uses in video editing, one of which we already explored in our quick guide to drawing shapes. This time, we’ll show you how to use Bezier curves in so-called “easing curves” – the tool allowing you to control how long it takes a transition to kick in or fade out.

Please note that editing transitions along Bezier curves is only available in the Pro version of VSDC.

Step 1: Import your footage and add a transition

Making smooth transitions with the Bezier curve is a simple process. First, import your video file to the project. If you already have a blank project opened, you can just drag the video file onto the timeline. Next, add a transition. For this tutorial, we will be using the Wipe transition, but you can choose any of the ones available in the Templates window.

Step 2: Apply transition curve template

Right-click on the transition effect to open the Properties window. For our example, we’ll be working with Transition levels – the parameter setting the speed of the transition. Right-click on the tiny Parameter change icon next to Transition levels and hover over Templates. Then select “Quad Out.”

 

How to use bezier curves

There are over a dozen options available in the menu; however, for our example, we need to use a template ending with “Out” because the transition is at the end of the video. Had we placed the transition at the beginning of the video, we would have selected a template ending with “In.”

Step 3: Configure Bezier curve

Once you apply the template, the timeline window will display a graph. The curve on the graph is based on the Transition level values, therefore, by changing this curve, you will be adjusting the pace of the transition.

To get started, find the two control points: one at the beginning of the graph and one at the end of it. These are called “keyframes.” Click on either of the keyframes, and you’ll see a vector. Grab the end of the vector and drag it around: both the length and the angle of the vector change the curve and, thus, the pace of the transition.

 

To adjust the transition at any specific moment, you can create additional keyframes by double-clicking on the graph. The smoother the curve is, the smoother the transition. The opposite is true: if you create a sharp curve, the pace of the transition will spike accordingly.

Create custom video effects using Bezier curves

Customizing transitions with Bezier curves is easy. You can apply them to any parameter that includes values changing along a curve and achieve outstanding video effects. Furthermore, after creating your ideal transition, you can save it as a template and use it later. Check out a quick tutorial on how to do it.

Actualités

5 logiciels gratuits pour effectuer la correction des couleurs de votre vidéo

Les créateurs des vidéos comprennent l’importance de l’outil de correction des couleurs pour trois raisons. Tout d'abord, la maîtrise de cet instrument vous aidera à améliorer vos vidéos et à...

VSDC 7.2 apporte son ensemble d'outils de correction des couleurs au niveau supérieur (et d'autres mises à jour en plus)

Ces deux derniers mois ont été productifs pour l'équipe VSDC, et nous sommes ravis d'annoncer la sortie de VSDC 7.2. Saluez la nouvelle version de notre logiciel de montage vidéo. Bien que la partie...

10 logiciels de montage vidéo vraiment gratuits (sans filigrane)

C’est exaspérant de découvrir un filigrane sur votre vidéo après les heures de l'édition. Pourtant, un certain nombre de développeurs des logiciels de montage vidéo pratiquent cette approche pour...

VSDC 7.1 met à niveau l'interface graphique et l'éditeur de LUTs, ajoute de nouveaux effets et des raccourcis personnalisés

La nouvelle version de VSDC comprend deux nouveaux effets vidéo, étend les performances de l'éditeur de LUTs et rend le montage vidéo plus pratique avec une interface améliorée, une barre temporelle...

VSDC a atteint le seuil de 100 000 abonnés sur YouTube

La semaine dernière nous avons reçu le tant attendu trophée du créateur Argent YouTube pour avoir atteint le seuil de 100 000 abonnés. Le trophée en forme du bouton est arrivé dans une jolie boîte...
 

enregistreur d'écran

A l’aide de ce logiciel, vous pourrez faire des vidéos de votre bureau et les enregistrer sur l’ordinateur sous différents formats. Avec l’éditeur de vidéo, ce logiciel est une solution idéale pour créer des présentations et des bandes démos.

En savoir plus sur Screen Recorder...

 

VSDC Gratuit Capture Vidéo

Le programme est pour le but de récupèrer le vidéo des périphériques et de l’enregistrer sur l’ordinateur dans n'importe quel format vidéo. Il vous permet de sauvegarder les vidéos des tuners vidéo, des caméras Web, des cartes de capture et d’autres unités.

En savoir plus sur Video Capture...


Reviewed by


"VSDC Free Video Editor is a surprisingly powerful, if unconventional video editor"

- PC Advisor


"This video editor gives you tons of control and editing power"

- CNet


"The editor handles many common formats and boasts a good deal of capabilities when it comes time to alter lighting, splice video, and apply filters and transitions in post production"

- Digital Trends