Editeur Vidéo

A l’aide de l’éditeur vidéo, vous pourrez éditer les fichiers vidéo et créer des vidéo de divers niveaux de complexité. Vous aurez également la possibilité d’appliquer des effets vidéo et audio aux objets d’édition, les transformer, introduire la filtration et la correction des images. Le logiciel prend en charge tous les formats et codecs vidéo et audio populaires en lecture comme en enregistrement.

En savoir plus sur Video Editor...

Convertisseur Vidéo

Ce logiciel sert à transformer les fichiers vidéo d’un format en un autre. Il prend en charge presque tous les formats vidéo populaires en lecture comme en enregistrement. En outre, il offre la possibilité de création des vidéos pour des dispositifs multimédia concrets, tels que iPhone, Microsoft Zune ou Archos. Le logiciel est très simple d’emploi, il est doté d’une interface moderne et fournit un ensemble de fonctions de base pour traiter les vidéos.

En savoir plus sur Video Converter...

Convertisseur Audio

Grâce à ce convertisseur audio, vous pourrez convertir les fichiers audio d’un format vers un autre. Le logiciel prend en charge tous les formats et codecs audio répandus. Le logiciel permet également de traiter les sélections et les balises META des fichiers, offre la possibilité d’exporter des pistes audio depuis un fichier vidéo et d’enregistrer les pistes sur l’ordinateur au format voulu.

En savoir plus sur Audio Converter...

Grabber de disques audio

Cet outil audio sert à copier les pistes audio des disques compacts et à les enregistrer sur l’ordinateur dans n'importe quel format de votre choix. Il prend en charge tous les formats et codecs audio populaires. Il assure également la possibilité d’obtenir les informations sur les pistes depuis le serveur FreeDB pour renommer automatiquement les fichiers et y ajouter des balises META.

En savoir plus sur Audio CD Grabber...

Multifonctionnalité

Multifonctionnalité

Un large éventail d'outils de traitement des fichiers multimédia dans un seul logiciel de montage vidéo gratuit.

Haute vitesse de fonctionnement

Haute vitesse de fonctionnement

Les logiciels utilisent des algorithmes multiprocesseurs rapides optimisés.

Disponibilité

Disponibilité

VSDC est un logiciel vidéo qu’on peut télécharger gratuitement sur les PCs et ordinateurs portables à base de système d'exploitation Windows

Comment créer le texte qui suit le mouvement (exemple de mème)

Le suivi de mouvement est une fonctionnalité puissante qui vous aide à appliquer une trajectoire de mouvement de n'importe quel objet de la vidéo à n'importe quel objet ajouté : il peut s'agir d'une image, d'un morceau de texte, d'un masque ou d'une forme. Dans VSDC, nous avons reçu quelques questions sur l'application du suivi de mouvement au texte. Pour vous aider dans cette tâche, nous avons décidé de publier ce tutoriel détaillé.

Si vous êtes nouveau sur VSDC, c'est un éditeur vidéo léger et économique pour Windows avec suivi de mouvement à bord. Si, pour une raison quelconque, vous ne pouvez pas vous permettre l'abonnement Adobe ou ne pouvez pas l'utiliser parce que votre ordinateur n'est pas assez puissant, VSDC est une alternative fantastique sur laquelle compter. Il est disponible pour $19,99 par an et nécessite aussi peu que quelques gigaoctets de RAM sur votre PC.

Dans ce tutoriel, nous allons vous montrer comment créer un texte qui suit le mouvement de la vidéo. Ensuite, nous vous montrerons comment améliorer l'apparence du texte suivi de mouvement en ajoutant une perspective, une ombre et une opacité.

Comment appliquer l'effet de suivi de texte dans VSDC Pro

Avant de commencer, vous devez avoir une idée claire de l'objet du texte qui suit le mouvement dans la vidéo. Supposons que vous souhaitiez qu'un morceau de texte soit attaché à une personne, comme dans l'exemple ci-dessus. Dans ce cas, vous devez décider à l'avance quelle partie du corps de la personne le texte doit suivre pendant le déplacement.

Nous vous recommandons de regarder d'abord la version vidéo du tutoriel, puis de lire le guide ci-dessous.

Voici une version textuelle étape par étape du guide :

  1. Lancez VSDC et chargez votre vidéo principale.
  2. Faites un clic droit sur la vidéo et sélectionnez Créer une carte de mouvement dans le menu contextuel.
  3. Vous serez invité à enregistrer cette carte sur votre PC. Plus tard, lorsque vous devez appliquer la carte de mouvement au texte, vous le retirerez de l'endroit sur votre ordinateur où vous l'avez enregistrée.
  4. Placez un cadre de poursuite autour de l'endroit dont vous souhaitez suivre le mouvement. Dans notre cas, c'est la tête d'une personne.
  5. Appuyez sur le bouton Démarrer l'analyse et attendez que le processus soit terminé.
  6. Si la trajectoire du mouvement est correcte, cliquez sur Appliquer l'édition.
  7. Revenez à la chronologie principale et ajoutez un objet texte à l'aide de la barre d'outils sur le côté gauche.
  8. Ajustez le style du texte à l'aide du menu de mise en forme en haut. Puis faites un double clic.
  9. Ouvrez le menu Insérer un objet et sélectionnez Movement - Carte de movement.
  10. Vous serez invité à sélectionner la carte que vous avez créée précédemment. Appuyez sur OK.

Votre mème vidéo est prêt ! Utilisez la fonction d'Aperçu pour voir si tout ressemble à ce que vous attendiez. Ci-dessous, nous allons donner quelques astuces que vous pouvez utiliser pour rendre le texte plus professionnel.

Comment rendre le texte qui suit le mouvement plus beau dans une vidéo

La plupart des mèmes vidéo sont réalisés dans un style rapide et contiennent des légendes de texte très simples. Cependant, vous pouvez obtenir un un bien meilleur résultat si vous effectuez l'une des opérations suivantes :

  • Mettre en surbrillance le texte
  • Ajouter une ombre
  • Augmenter l'opacité
  • Ajouter de la perspective
  • Ajouter une flèche

Notez à quel point le texte qui suit le mouvement est différent avec ces ajustements en place.

Vous pouvez appliquer un seul effet ou en combiner quelques-uns; voici les instructions pour vous aider.

Comment mettre en surbrillance le texte

L'effet "surligneur" est appelé Pinceau dans VSDC, et il est situé dans le menu d'édition de texte. Pour y accéder, assurez-vous d'être dans l'onglet principal de la chronologie et faites un seul clic sur l'objet texte. Sélectionnez ensuite la couleur du Pinceau et basculez le contrôle d'opacité.

Comment ajouter une ombre au texte qui suit le mouvement

L'effet d'ombre vous aidera à ajouter du volume au texte. Pour l'appliquer, cliquez sur l'objet texte, puis ouvrez le menu Effets vidéo, passez à Effets spéciaux et sélectionnez Ombre.

Notez que la Fenêtre des propriétés glissera à partir du côté droit. C'est là que vous pouvez modifier les paramètres de l'effet : la taille, l'angle et la couleur de l'ombre, par exemple. Vous pouvez également passer à l'option Ombre longue si vous voulez qu'elle soit plus visible.

Comment augmenter ou diminuer l'opacité du texte qui suit le mouvement

Alternativement, vous voudrez peut-être rendre le texte moins visible ou même opaque. Pour ce faire, sélectionnez l'objet texte, accédez au menu en haut, ouvrez Couleur du texte et basculez le contrôle Opacité.

Comment ajouter une perspective au texte qui suit le mouvement

ou verticalement. Pour appliquer cet effet, cliquez sur l'objet texte, ouvrez le menu Effets vidéo, passez à Transformation et sélectionnez Perspective.

Ensuite, allez dans la fenêtre des propriétés, sélectionnez une perspective verticale ou horizontale et ajustez l'angle.

Comment ajouter une flèche pointant au texte qui suit le mouvement

Enfin, si votre texte est attaché à un petit objet ou si vous avez plusieurs légendes attribuées à différents objets, vous pouvez ajouter des flèches pointant vers ces objets et se déplaçant avec le texte. La meilleure façon de le faire est d'ajouter une flèche en tant qu'image .PNG avec un arrière-plan transparent à la scène et en lui attribuant la même carte de mouvement que vous avez assignée au texte précédemment.

Il est temps d'expérimenter avec du texte qui suit le mouvement !

Vous avez maintenant tous les tenants et les aboutissants de travailler avec le texte qui suit le mouvement. Allez-y et essayez-le par vous-même. Si vous avez besoin d'inspiration, assurez-vous de consulter notre chaîne YouTube.

Vous avez des questions sur VSDC ? Notre formulaire de contact est à votre disposition sur Facebook.

Comment faire un tutoriel vidéo gratuitement dans VSDC

Depuis que nous avons lancé notre chaîne YouTube, beaucoup d'entre vous nous ont demandé de partager des conseils pour créer des tutoriels vidéo. Bien qu'il puisse être difficile d'écrire un guide unique, nous avons décidé de décrire nos méthodes dans le post ci-dessous.

Ce guide sera utile pour ceux qui veulent produire des didacticiels logiciels dans un format vidéo, mais généralement, la même séquence d'étapes fonctionnera pour tout autre type de didacticiels vidéo.

Pour commencer, vous aurez besoin des éléments suivants (tous les outils sont gratuits) :

- Logiciel de montage vidéo - nous recommandons VSDC Video Editor pour PC et iMovie pour Mac

- Enregistreur d'écran de bureau - nous recommandons VSDC avec un logiciel de capture d'écran intégré ou OBS

- Enregistreur vidéo webcam - nous recommandons Bandicam ou une application caméra intégrée dans votre ordinateur

Notez que vous n'aurez besoin de la caméra web et de l'enregistreur vidéo webcam que si vous souhaitez placer une vidéo de vous-même dans le coin en utilisant l'effet picture-in-picture. Si vous ne prévoyez pas de faire une apparition publique, vous pouvez enregistrer des commentaires vocaux ou même vous contenter de sous-titres uniquement.

Maintenant, sans plus tarder, passons en revue les étapes que nous prenons lorsque nous réalisons des tutoriels vidéo pour notre chaîne YouTube.

 

Comment faire un tutoriel vidéo étape par étape

Vous pouvez déjà avoir une idée du tutoriel que vous souhaitez enregistrer. Si vous le faites, passez à l'Étape 2. Si vous ne le faites pas, il existe de nombreux outils pour vous aider dans la recherche – nous en mentionnerons certains ci-dessous.

Voici à quoi ressemble un processus typique de création de didacticiels vidéo :

  1. Rechercher l'idée et l'inspiration
  2. Décomposer le scénario en étapes
  3. Effectuer une répétition approximative avec ce scénario
  4. Écrire le script final (ci-dessous, nous partageons la structure que nous utilisons pour les didacticiels vidéo)
  5. Enregistrer le tutoriel vidéo
  6. Modifier le tutoriel vidéo
  7. Ajouter de l'audio : de la musique, de la voix off ou votre tête parlante
  8. Ajouter une intro et une outro
  9. Enregistrer et publier votre tutoriel

Maintenant que vous avez une idée générale, regardons ce processus en détail.

 

Étape 1. Comment trouver une idée pour un tutoriel vidéo

Si vous n'êtes pas tout à fait sûr de ce que devrait être votre tutoriel, il existe de nombreuses plates-formes pour vous aider à trouver l'inspiration.

Supposons que vous souhaitiez créer un tutoriel vidéo sur l'utilisation de GIMP. Au lieu de créer un long aperçu générique du programme, il pourrait être préférable d'orienter votre tutoriel et d'enseigner aux téléspectateurs quelque chose de spécifique. Mais comment savoir ce que les gens veulent apprendre ?

Tout d'abord, les recherches YouTube et Google peuvent être utiles. Commencez simplement à taper "GIMP how to..." et lisez les options de remplissage automatique suggérées par le moteur. Les options de remplissage automatique sont générées en fonction des requêtes de recherche les plus fréquentes, ce qui signifie que ces rubriques sont en demande. Ensuite, lorsque vous sélectionnez l'un des sujets suggérés sur Google, faites défiler vers le bas et voyez la section “Recherches liées à...”. Il peut également vous aider à trouver des idées pour votre tutoriel vidéo.

Deuxièmement, vous pouvez utiliser des outils de recherche de mots clés tels que Keywords.io, Ubersuggest, et Answerthepublic pour connaître les requêtes de recherche les plus populaires sur un sujet donné.

How to find ideas for a video tutorial using keyword research tools

Si vous choisissez d'utiliser l'un de ces outils, il est toujours préférable de sélectionner les recherches avec un volume de requêtes inférieur car il y aura moins de concurrence pour votre tutoriel dans les résultats de recherche après sa publication.

Enfin, n'hésitez pas à vous inspirer par d'autres blogueurs. Si vous connaissez un moyen plus efficace de supprimer l'arrière-plan dans GIMP, allez-y ! Si vous voulez trouver un nouvel angle, allez-y ! Si vous pouvez produire un tutoriel dans une autre langue, allez-y !

 

Étape 2, 3, 4. Pourquoi vous devez préparer un scénario

Voici la chose. Vous pouvez aller de l'avant et commencer à enregistrer le tutoriel tout de suite. Mais si vous voulez éviter le moment "Oh, j'ai oublié ça !" et minimiser l'édition, nous vous recommandons de commencer par un plan et de l'étendre à un scénario à part entière décrivant ce que vous allez faire et ce que vous allez dire dans la vidéo.

Maintenant, à quoi devrait ressembler un scénario de tutoriel vidéo ? D'après notre expérience, la structure suivante fonctionne bien :

  1. Dites aux téléspectateurs sur quoi ce portera le thème du tutoriel
  2. Donnez-leur un aperçu du résultat ou du processus
  3. Affichez le tutoriel y compris vos commentaires
  4. Encouragez-les à s'abonner et à commenter la vidéo

L'aperçu aidera à engager les téléspectateurs dès le début de la vidéo, et l'appel à l'action à la fin de la vidéo les encouragera à se connecter avec vous. Vous voulez en savoir plus sur l'optimisation des vidéos et la croissance sur YouTube ? Nous vous recommandons d'apprendre de Brian Dean et de son centre de marketing vidéo.

 

Étape 5. Comment enregistrer le tutoriel vidéo

Si vous connaissez bien votre sujet et que vous avez préparé un scénario, cette étape sera la plus facile. Assurez-vous de désactiver les notifications sur votre ordinateur, puis appuyez sur le bouton Enregistrer et démarrez votre tutoriel vidéo. Ne vous inquiétez pas des bêtisiers – vous pourrez les couper plus tard.

La plupart des logiciels de capture d'écran en vidéo vous permettent de définir la qualité et la fréquence d'images souhaitées. Pour de meilleurs résultats, nous vous recommandons d'utiliser les paramètres vidéo suivants : 1080p et 60fps.

Une autre caractéristique de la plupart des logiciels vidéo est un ensemble d'outils de dessin. L'ensemble d'outils de dessin comprend généralement un surligneur ou un crayon et quelques formes ou flèches pour vous permettre de pointer vers les objets dont vous parlez dans la vidéo. De nombreux débutants essaient d'intégrer ces outils lors de l'enregistrement du tutoriel, mais il n'est pas nécessaire de le faire. Lorsque vous êtes un débutant, ils ne feront que vous ralentir et ruiner le flux du script. Si vous décidez de mettre en surbrillance un objet dans la vidéo, vous pourrez le faire plus rapidement lorsque vous commencerez à éditer.

Notez que si vous envisagez de vous enregistrer à l'aide d'une webcam, vous devez le faire simultanément. Placez la caméra devant vous, connectez-la à votre enregistreur vidéo webcam et appuyez sur le bouton Enregistrement avant de commencer le tutoriel.

 

Étape 6. Les tutoriels vidéo nécessitent très peu d'édition

La plupart du temps, éditer un tutoriel vidéo signifie couper les “bêtisiers” ou ces secondes lorsque votre souris se fige parce que vous ne savez pas quoi faire ou quoi dire ensuite. Vous devrez peut-être également ajouter des transitions si votre tutoriel se compose de plusieurs parties. Enfin, les légendes et les lignes de texte rendront votre tutoriel plus informatif et plus facile à comprendre.

Vous pouvez facilement ajouter ces éléments en utilisant VSDC Free Video Editor. En tant qu'éditeur vidéo non linéaire, il vous permet de placer n'importe quel objet sur la vidéo principale et d'affiner son apparence avec précision.

 

Étape 7. Il est temps d'ajouter une narration au tutoriel

Si vous avez enregistré une voix off pour votre tutoriel, il est temps de l'ajouter et de synchroniser la narration avec la vidéo. Vous devrez peut-être couper ou diviser certaines parties de l'audio, mais dans l'ensemble, c'est une tâche relativement facile même si vous n'avez aucune expérience.

Si vous avez enregistré une vidéo de vous-même en faisant le tutoriel, vous devrez appliquer un effet l’image dans l'image (ou un effet la vidéo dans la vidéo dans ce cas). Importez simplement la vidéo de vous-même dans l'éditeur et placez-la une piste au-dessus de la vidéo principale sur la timeline. Ensuite, redimensionnez la vidéo de vous - même et faites-la glisser à l'endroit souhaité, généralement, dans le coin inférieur droit.

Regardez le tutoriel ci-dessous pour voir comment cela fonctionne.

Conseil de Pro : si vous vous enregistrez devant un fond vert, VSDC vous aidera à supprimer l'arrière-plan de la vidéo et à le laisser transparent. Le résultat ressemblera à quelque chose comme ça :

 

Étape 8. Intro et outro rendront votre tutoriel vidéo complet

En règle générale, lorsque vous créez un tutoriel vidéo, vous voulez un minimum d'effets car mettre en valeur vos compétences en montage n'est pas le but – vous voulez vous concentrer sur le contenu. Toutefois, vous devriez certainement ajouter une courte intro et une outro au début et à la fin de la vidéo.

Utilisez intros pour mettre en évidence le nom de votre tutoriel et parler de la leçon. Votre intro peut être courte et simple. Regardez la vidéo ci-dessous pour savoir comment en créer une dans VSDC :

L'outro est le meilleur endroit pour ajouter votre appel à l'action. C'est là que vous pouvez insérer l'adresse de votre site web, afficher vos gestionnaires de médias sociaux et encourager les téléspectateurs à s'abonner. Si vous prévoyez de faire plus de didacticiels vidéo, c'est une bonne idée de dire aux téléspectateurs pourquoi ils devraient s'abonner à votre chaîne et ce que vous prévoyez de publier.

Voici un tutoriel rapide pour ajouter un bouton d'abonnement animé - la partie essentielle d'une outro efficace :

 

Étape 9. Enregistrez et publiez votre tutoriel vidéo

Une fois le tutoriel prêt, il vous suffit de le publier sur votre chaîne YouTube. Voici certaines des meilleures pratiques pour aider votre vidéo se faire remarquer :

  1. Incluez le mot-clé que vous avez trouvé pendant la recherche dans le titre de la vidéo, les premières lignes de la description et les marqueurs.
  2. Sélectionnez une catégorie de vidéo pertinente dans l'onglet Plus d'options après avoir chargé la vidéo sur YouTube. Dans votre cas, il s'agira probablement des catégories “How to & Style” ou “Education”.
  3. Chargez les sous-titres. Vous pouvez insérer le texte de votre propre script ou utiliser l'outil de reconnaissance vocale automatique fourni par YouTube. Même si c'est vous qui raconte, pour certaines personnes, les sous-titres seront plus pratiques, gardez cela à l'esprit.
  4. Créez une vignette à l'aide d'un outil gratuit comme Canva. La vignette aidera votre vidéo à se démarquer dans la recherche YouTube, il vaut donc la peine d'investir quelques minutes supplémentaires pour en produire une.
  5. Partagez votre tutoriel sur les médias sociaux en utilisant des hashtags. Même si seulement quelques personnes – vos amis et votre mère, bien sûr-regardent la vidéo entière, pour YouTube, cela signifie que votre contenu apporte de la valeur et qu'il vaut la peine de la recommander.

 

Amusez-vous lors de création des tutoriels vidéo !

Etes-vous stressé sur votre premier tutoriel vidéo ? Nous avons été là. En regardant ce que vous avez créé en pensant que vous auriez pu le faire mieux ? Nous avons été là. Doutant peut-être que personne regardera jamais votre tutoriel ? Nous avons été là aussi ! Et devinez quoi ? Aucune de ces raisons ne devrait vous décourager.

Les tutoriels vidéo sont un excellent genre pour plonger dans. Les gens recherchent des tutoriels vidéo tout le temps en choisissant ce format plutôt que des tutoriels de texte. Et si vous avez quelque chose que vous voulez enseigner à un groupe d'étrangers partout dans le monde maintenant est probablement le meilleur moment pour le faire.

Alors, amusez-vous et profitez de la création !

Vous avez des questions sur la partie montage vidéo ? Envoyez-nous un message sur Facebook.

Besoin d'inspiration ? Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube. Nous publions de courts tutoriels hebdomadaires pour les créateurs de vidéos de tous niveaux d'expérience.

Effet Lens Flare dans VSDC : aperçu des paramètres

L'effet vidéo Lens Flare (Facteur de flare) est essentiel pour imiter la lumière du soleil, créer une atmosphère de rêve dans une vidéo et mettre en évidence des zones ou des objets particuliers dans la scène. Lorsqu'il est utilisé correctement, il peut vous aider à obtenir un look de film parfait.

Dans ce tutoriel, nous allons vous montrer comment appliquer l'effet lens flare en utilisant VSDC Free Video Editor.

Avant de commencer, téléchargez la dernière version de VSDC pour Windows.

Comment ajouter l'effet de lens flare à vos images dans VSDC

VSDC apporte tout à fait un ensemble de fonctionnalités polyvalentes qui vous permet d'adapter l'effet Lens Flare précisément à vos besoins. Pour s'assurer qu'il semble réaliste, les développeurs ont inclus deux niveaux de réglages : à imiter la lumière de la source et un autre pour personnaliser les fusées qu'il produit.

Sans plus tarder, voyons à quoi ressemble l'effet lorsqu'il est appliqué à des images.

Pour commencer, suivez ces étapes simples :

  1. Lancez VSDC sur votre ordinateur et importez vos images à l'aide du bouton Importer du contenu sur l'écran de démarrage.
  2. Placez le curseur sur la timeline lorsque vous souhaitez que l'effet apparaisse dans la vidéo.
  3. Faites un clic gauche sur la vidéo et passez aux Effets vidéo. Puis sélectionnez OpenGL - Facteur de flare
  4. Dans la fenêtre Paramètres de position de l'objet, cliquez sur Bien.

Il s'agit de la version par défaut de l'effet vidéo. Une fois appliqué, vous remarquerez une petite croix au centre de l'effet. Utilisez-le pour "prendre" la fusée et déplacez-le autour de la scène ou même hors du cadre pour obtenir l'effet désiré.

Si vous êtes satisfait de l'apparence de votre vidéo, vous pouvez laisser l'effet tel quel.

Si vous voulez explorer les possibilités de personnalisation, continuez à lire ce tutoriel. Ci-dessous, nous allons vous montrer comment changer la taille des fusées, son intensité, l'angle de la source lumineuse, les couleurs et beaucoup plus.

Aperçu des paramètres de l'effet Lens Flare (Facteur de flare)

Pour commencer, faites un double-clic sur votre vidéo et faites un clic gauche sur le calque d'effet. Sélectionnez Propriétés dans le menu contextuel, la Fenêtre des propriétés apparaît du côté droit.

Dans cette fenêtre, les paramètres d'effet sont réparties en quatre groupes :

  • Paramètres communs
  • Paramètres de correction des couleurs
  • Paramètres de la source lumineuse
  • Paramètres de l'effet

Examinons de plus près chaque groupe.

Facteur de flare : paramètres communs

Les paramètres communs vous permettent d'ajouter un titre à la couche d'effet, de définir le moment où l'effet apparaîtra dans la vidéo (par secondes ou par images) et la durée de l'effet (en secondes ou en images).

How to apply page turn effect in VSDC

Facteur de flare : correction des couleurs

Les paramètres de correction des couleurs vous permettent de choisir le niveau de transparence de l'effet de flare. Vous pouvez avoir le même niveau de transparence pour toute la durée de l'effet ou vous pouvez la faire augmenter/diminuer progressivement au niveau souhaité.

Pour ce dernier, la Valeur initiale et la Valeur finale du paramètre de Transparence doivent être différentes. Par exemple, voici à quoi ressemblera l'effet si nous définissons la valeur initiale à 100% (complètement non transparente) et la valeur finale à 10% :

Facteur de flare : source lumineuse

Les paramètres de la source lumineuse sont appliqués à la source de lumière ajoutée artificiellement qui produit l'éclat que nous voyons dans la vidéo. Le paramètre clé de ce groupe est appelé Coordonnées polaires.

Ce paramètre vous permet d'utiliser le système de coordonnées polaires pour localiser la source lumineuse plus précisément. Si vous activez les coordonnées polaires (passez le paramètre à True), le pôle (point avec les coordonnées 0;0) sera situé au centre de la fenêtre d'aperçu, et vous pourrez définir l'angle de la source lumineuse et la distance de la source lumineuse.

Lorsque vous modifiez l'angle de la source lumineuse, les fusées produites apparaissent dans un nouvel emplacement en fonction de l'origine de la lumière.

La valeur initiale de ce paramètre permet de définir l'angle pour le début de la vidéo, et la valeur finale pour la fin de la vidéo. Cela signifie que si les valeurs initiales et finales sont différentes, l'angle de la source lumineuse changera progressivement au fil du temps.

La distance de la source lumineuse définit la distance entre le centre de la source lumineuse et le centre de la scène. Notez que la source lumineuse est décalée vers l'angle que vous avez défini dans le paramètre précédent. Exemple :

  • Si l'angle de la source lumineuse est de 90, la source lumineuse se déplace vers le bas.
  • Si l'angle de la source lumineuse est de 180, la source lumineuse se déplace vers la gauche.
  • Si l'angle de la source lumineuse est de 270, la source lumineuse se déplace vers le haut.
  • Si l'angle de la source lumineuse est de 360, la source lumineuse se déplace vers la droite.

Lorsque le paramètre Distance de la source lumineuse est égal à 0, la source lumineuse sera toujours située au centre de la scène.

Si vous passez les coordonnées polaires à False (désactiver le paramètre), le point 0,0 sera situé dans le coin supérieur gauche. Dans ce cas, vous pouvez définir l'emplacement de la source lumineuse en utilisant les axes X et Y. Encore une fois, en ajustant les valeurs initiales et finales, vous pouvez définir différents emplacements de source de lumière pour le début et la fin de la vidéo.

Le paramètre suivant est appelé Activer la lumière principale. Il active et désactive la source de lumière principale dans la vidéo. Si le paramètre est activé (défini comme True), la source lumineuse principale sera visible. Si vous le désactivez, seules les fusées éclairantes seront visibles dans la scène.

De plus, lorsque la source lumineuse principale est activée, les paramètres suivants sont disponibles :

  • Décalage dynamique des rayons lumineux
  • Décalage des rayons lumineux
  • Densité des rayons lumineux
  • Force des rayons lumineux
  • Taille de la source lumineuse

Le décalage dynamique des rayons lumineux et le décalage des rayons lumineux permettent de contrôler la rotation des rayons autour de la source lumineuse. Si vous activez le premier paramètre, les rayons tourneront automatiquement. Si vous activez le dernier paramètre, vous pourrez définir la rotation manuellement. Le décalage des rayons lumineux ne peut être activé que si le décalage des rayons lumineux dynamique est False.

La valeur maximale de décalage des rayons lumineux est de 100, ce qui équivaut à une rotation de 360 degrés ou à un cercle complet.

La densité des rayons lumineux, comme son nom l'indique, définit la densité des rayons lumineux autour de la source de lumière. Plus la valeur est élevée, plus les rayons sont minces et denses. Si vous voulez que la densité change progressivement au fil du temps, utilisez les valeurs initiale et finale.

La force des rayons lumineux définit la netteté des rayons lumineux. Plus la valeur de ce paramètre est élevée, plus les rayons sont nets.

La taille de la source lumineuse vous permet de contrôler la taille de la source lumineuse.

Facteur de flare : paramètres de l'effet

Maintenant que vous savez comment obtenir l'apparence désirée de la source de lumière et les mouvements des rayons, il est temps de voir comment vous pouvez ajuster les fusées éclairantes. Le quatrième groupe de paramètres - paramètres de l'effet - vous aide à faire exactement cela. Voici les paramètres avec lesquels vous pouvez travailler.

L'intensité des fusées éclairantes est le paramètre que vous pouvez utiliser pour modifier la visibilité des fusées. Si vous voulez que les fusées deviennent progressivement plus visibles ou moins visibles au fil du temps, utilisez les valeurs initiale et finale.

Par exemple, regardez les fusées qui deviennent plus visibles pendant la lecture avec la valeur initiale définie à 100, et la valeur finale définie à 300.

La puissance de la source lumineuse définit la puissance de la source lumineuse. Par exemple, c'est ce qui arrive quand, à la fin de la vidéo, la source de lumière devient cinq fois plus puissante qu'au début de la vidéo.

Maintenant, le niveau de bruit devrait sembler explicite et il affecte à la fois l'apparence et la visibilité de l'effet. Plus le niveau de bruit est élevé, moins la source de lumière devient visible et plus l'effet est granuleux. Lorsque le niveau de bruit est égal à 100, la source lumineuse et les fusées éclairantes sont complètement invisibles.

Le modèle du bruit dynamique, de la même manière que le décalage des rayons lumineux dynamique, vous permet de définir un modèle automatique qui modifiera dynamiquement le niveau de bruit au fur et à mesure de la progression de la vidéo.

La zone visible est une fonctionnalité vraiment intéressante qui vous aide à changer la visibilité des images. Par exemple, vous pouvez augmenter progressivement la visibilité de la scène à mesure que la taille de la source de lumière augmente. Fondamentalement, c'est un moyen idéal pour créer une illusion d'une vidéo tournée pendant la nuit !

Dans l'exemple ci-dessous, la valeur initiale est définie sur 10 et la valeur finale sur 100. Remarquez comment la visibilité de la scène, augmente progressivement.

Passons à l'ensemble suivant de paramètres liés aux tons de couleur. Parfois, les créateurs de vidéos recherchent spécifiquement des effets ou des superpositions de reflets jaunes, bleus, verts et rouges. Dans VSDC, vous pouvez créer l'une de ces variations manuellement.

Pour ce faire, recherchez le paramètre Tonalité de couleur dans le groupe Paramètres de l'effet et modifiez la couleur à celle souhaitée. Notez que la tonalité sélectionnée sera appliquée à la fois aux fusées éclairantes et à la séquence originale.

Pour contrôler le nombre de fusées éclairantes, utilisez le paramètre nommé Fusées éclairantes activées situé sous la tonalité de couleur. Le nombre maximum de fusées que vous pouvez avoir dans la scène est de 4, et elles sont toutes visibles par défaut. Vous pouvez sélectionner Fusée 1, Fusée 2, Fusée 3 ou Fusée 4 pour ajuster leurs paramètres individuellement ou désactiver l'un d'eux.

Maintenant, chaque fusée comprend trois composants de couleur : rouge, vert et bleu. Vous pouvez configurer chaque composant de couleur individuellement et ajuster les paramètres suivants :

  • Intensité des composants
  • Distance des composants
  • Taille du composant

L'intensité des composants est le paramètre qui contrôle la luminosité du composant de couleur sélectionné. Par exemple, vous pouvez réduire la tonalité rouge dans la fusée sélectionnée, et ce faisant, vous augmenterez automatiquement les tons bleus et verts pour cela.

La distance des composants vous permet de décider dans quelle mesure le composant de couleur sera déplacé du centre de la scène à la fusée d'objectif sélectionnée. Par exemple, si vous définissez la valeur de ce paramètre sur 0, le composant couleur restera au centre de la scène. Et si la valeur est égale à 100, le composant de couleur sera situé juste au-dessus du centre de la fusée.

Dans l'exemple ci-dessous, nous déplaçons progressivement le composant de couleur pour la Fusée 1 du centre de la scène vers son emplacement. En d'autres termes, la valeur initiale de la distance de composant est 0, et la valeur finale est 100.

Enfin, le paramètre nommé Taille du composant vous permet de modifier la taille du composant de couleur sélectionné pour un flare particulier.

Comment allez-vous utiliser l'effet Lens flare ?

Il y a beaucoup d'idées pour utiliser l'effet Lens flare. Si vous faites attention, vous le remarquerez dans les vidéos spatiales, les images de la nature et même les mèmes !

Besoin d'idées ? Alors, rejoignez-nous sur Facebook et abonnez-vous à notre chaîne YouTube pour votre dose d'inspiration hebdomadaire.

Comment faire bouger une image dans une vidéo – du Point A au Point B

Si vous souhaitez déplacer un morceau de texte ou une image dans une vidéo, vous pouvez le faire gratuitement à l'aide de VSDC Video Editor. La fonction nommée Mouvement vous permet de déplacer n'importe quel objet du point A au point B, d'ajuster la vitesse de déplacement et d'appliquer divers effets à l'objet en mouvement pour le faire se transformer ou disparaître dans le processus.

Il existe de nombreuses façons d'utiliser le mouvement du texte ou de l'image dans vos vidéos de manière créative ! Par exemple, vous pouvez créer une animation d'introduction simple mais élégante ou imiter certains effets spéciaux.

Ci-dessous, nous allons vous montrer comment appliquer le mouvement à une image au format PNG. Vous pourrez reproduire ce tutoriel pour n'importe quelle image ajoutée à la scène, une forme, une icône ou même un masque. N'oubliez pas de télécharger la version gratuite de VSDC Video Editor avant de commencer.

 

Comment faire bouger une image dans une vidéo : tutoriel

Lancez VSDC et utilisez le bouton Importer du contenu pour télécharger l'arrière-plan de votre projet : une vidéo ou une image. Ensuite, ouvrez le menu Insérer un objet en haut et sélectionnez Image (ou utilisez Ctrl + I) pour charger l'image à laquelle vous appliquerez le mouvement. Dans notre cas, c'est une image .PNG avec un fond transparent. N'hésitez pas à utiliser des fichiers de tout autre format !

Placez l'image à son point de départ (point A) et suivez ces étapes :

  1. Double-cliquez sur l'image.
  2. Trouvez l'icône Mouvement dans le menu à gauche.
  3. Dans la fenêtre contextuelle, laissez les paramètres par défaut et appuyez sur Bien.
  4. Pointez vers l'endroit où l'image doit se déplacer pendant la lecture et faites un clic.

How to use the Movement feature in VSDC Free Video Editor

Bravo ! Vous avez créé une trajectoire et lorsque vous utilisez le bouton Aperçu, vous verrez comment l'image se déplace progressivement du point A au point B, au fur et à mesure que la vidéo progresse.

 

Comment améliorer l'effet de mouvement de l'objet dans une vidéo

Maintenant que vous avez appris les bases, il y a quelques autres choses que vous pouvez ajuster pour rendre l'effet de mouvement de l'objet plus impressionnant.

Tout d'abord, vous pouvez spécifier le moment où le mouvement commence et quand il s'arrête. Par défaut, l'effet de mouvement continue tant que l'image est visible dans la scène. Cependant, vous pouvez modifier la synchronisation en faisant glisser les points de contrôle de mouvement sur la timeline. En d'autres termes, si vous voulez que l'image cesse de bouger à un certain moment, assurez-vous de placer le deuxième point (jaune) à ce moment sur la timeline. Naturellement, il aura une incidence sur la vitesse. Plus la durée de l'effet de mouvement est courte, plus votre image se déplace rapidement dans une vidéo.

How to make an image move in a video faster by shortening the duration of the Movement effect

Deuxièmement, vous pouvez appliquer divers effets à l'image qu'il se déplace. Prenons l'exemple des effets fade-in et fade-out (apparition et disparition graduelle). Si vous les appliquez, l'image apparaîtra progressivement au début de la trajectoire et disparaîtra progressivement à la fin de celle-ci.

Ou, supposons que vous souhaitiez que l'image tourne brièvement au milieu du chemin. Donc, allez dans le menu Effets vidéo et sélectionnez Transformation —> Rotation. Ajustez la durée de l'effet sur la timeline et prévisualisez le résultat pour voir à quoi il ressemble. Dans l'exemple ci-dessous, nous avons appliqué les effets de Rotation et de Feu à l'image en mouvement à la fois.

 

Maîtriser l'effet des objets en mouvements avec VSDC

La version gratuite de VSDC vous permet uniquement d'appliquer un mouvement d'un point A à un point B. C'est un chemin de mouvement. Si vous souhaitez construire une trajectoire plus complexe composée de plus de deux points, consultez notre guide pour faire bouger les objets dans une vidéo – cette fonctionnalité est considérée comme plus avancée et disponible dans VSDC Pro (qui coûte 19,99 $ par an).

Cependant, si vous avez besoin d'une image pour suivre un objet en mouvement dans une vidéo, la meilleure façon d'y parvenir est d'utiliser le suivi de mouvement. C'est un puissant outil de niveau professionnel qui permet d'appliquer rapidement une trajectoire de n'importe quel objet d'une vidéo à un morceau de texte, une image ou une icône.

Prêt à l'essayer pour vous-même ? Ensuite, il est temps de télécharger VSDC Free Video Editor et de démarrer votre première vidéo animée !

Comment appliquer l'effet Bokeh à votre photo ou vidéo avec VSDC

Bokeh est un effet visuel étonnant qui nécessite une technique de tir spéciale. Pour obtenir le fameux fond flou doux, vous devrez utiliser un objectif particulier et modifier les paramètres de votre appareil photo pour vous assurer que les lumières derrière l'objet que vous photographiez sont floues.

Semble facile ? Eh bien, pour ceux qui ont une certaine expérience (et un bon appareil photo) c'est faisable. Cependant, il existe de nombreuses situations où vous pourriez avoir besoin d'appliquer l'effet Bokeh après la séance de prise de vue est terminée. Par exemple, vous pourriez ne pas trouver le bon emplacement avec la bonne quantité de lumières clignotantes en arrière-plan. Ou vous pouvez avoir du mal à trouver le bon objectif de la caméra. Ou vous pouvez décider que vous souhaitez utiliser l'effet lorsque la vidéo a déjà été enregistrée.

Quelle que soit la raison, VSDC est ici à la rescousse ! Il vous permet d'appliquer rapidement l'effet d'éblouissement bokeh à n'importe quelle vidéo ou image gratuitement. De plus, vous pourrez personnaliser l'effet et changer la forme, la taille, la forme, la couleur, la densité et les mouvements des fusées éclairantes. Voir pour vous-même :

Dans le tutoriel ci-dessous, nous allons vous montrer comment travailler avec l'effet Bokeh dans VSDC pour obtenir le look désiré.

Sans plus tarder, nous pouvons commencer.

Télécharger VSDC Free Video Editor pour Windows

Comment appliquer l'effet Bokeh à une vidéo dans VSDC

Pour commencer, lancez VSDC et importez vos images à l'aide du bouton Importer du contenu sur l'écran de démarrage. Ensuite, suivez ces étapes :

  1. Assurez-vous d'avoir placé le curseur au début de la timeline si vous souhaitez que l'effet apparaisse depuis le début de la vidéo.
  2. Cliquez avec le bouton gauche sur le fichier vidéo et ouvrez le menu Effets vidéo.
  3. Passez à la catégorie OpenGL et sélectionnez Eblouissement bokeh.
  4. Dans la fenêtre Paramètres de position de l'objet, appuyez sur Bien.

How to apply the Bokeh glare effect in VSDC Free Video Editor

Vous remarquerez des fusées éclairantes sur les côtés de la scène - c'est un effet Bokeh par défaut appliqué (voir l'image ci-dessous). Il pourrait ne pas sembler aussi dense ou aussi lumineux que vous l'aviez prévu, mais ce n'est qu'un point de départ.

Maintenant, voyons comment vous pouvez modifier l'effet pour obtenir l'aspect désiré des fusées éclairantes.

La fenêtre des propriétés

Pour accéder aux paramètres, faites un clic gauche sur la couche d'effet et sélectionnez Propriétés. La fenêtre des propriétés apparaît du côté droit.

Il y a quatre groupes de paramètres disponibles pour cet effet :

  1. Paramètres communs
  2. Paramètres de correction des couleurs
  3. Paramètres de l'effet
  4. Paramètres des fusées éclairantes

Bokeh glare effect settings window

Les deux premiers groupes de paramètres sont communs pour tous les effets dans VSDC.

Les paramètres communs vous permettent d'ajouter un titre à la couche d'effet, de définir le moment où l'effet apparaît dans la vidéo (par secondes ou par images), et la durée de l'effet (en secondes ou en cadres).

Les paramètres de correction des couleurs vous permettent de choisir le niveau de transparence de l'effet Bokeh.

Notez que vous pouvez définir le même niveau de transparence pour l'ensemble de la durée de l'effet ou vous pouvez progressivement augmenter/diminuer le niveau souhaité.

Si vous décidez de suivre la deuxième route, la Valeur initiale et la Valeur finale du paramètre de transparence doivent être différentes. Pensez-y comme le procédé du fondu enchaîné. Par exemple, voici à quoi cela ressemblera si nous définissons la valeur initiale à 100% (complètement non transparente) et la valeur finale à 10% :

Les deux derniers groupes de paramètres de la fenêtre des propriétés vous permettent de travailler directement avec les éléments Bokeh. Nous allons regarder de plus près à eux.

Paramètres de l'effet

Une fois que vous appliquez l'effet, vous remarquerez une croix au centre de la zone libre (la zone au centre de l'effet qui est exempte de fusées éclairantes). Prenez cette croix avec une souris et utilisez-le pour modifier manuellement la position de l'effet. Toutefois, si vous souhaitez le localiser plus précisément, vous pouvez le faire avec les paramètres suivants.

Les coordonnées polaires sont le premier paramètre de ce groupe. Il vous permet d'ajuster l'emplacement de l'effet Bokeh dans la scène en utilisant le système de coordonnées polaires. Assurez-vous qu'il est passé à True avant de changer les paramètres et gardez à l'esprit que le pôle (point avec les coordonnées 0;0) sera situé au centre de la scène. Si vous désactivez les coordonnées polaires (passez le mode à False), le pôle sera situé dans le coin supérieur gauche.

En utilisant les coordonnées polaires, vous serez en mesure d'ajuster les paramètres nommés Angle et Distance. En bref, l’angle définit la direction dans laquelle vous souhaitez déplacer la zone libre, et la distance définit dans quelle mesure elle sera déplacé.

Notez que lorsque la distance est égale à zéro, la zone libre restera au centre de la scène, quel que soit l'angle. Lorsque la distance est supérieur à zéro et que vous commencez à changer l'angle, la zone libre se déplace dans le sens des aiguilles d'une montre.

Exemple :

  • Si l'angle = 90, la zone libre se déplace vers le bas
  • Si l'angle = 180, la zone libre se déplace vers la gauche
  • Si l'angle = 270, la zone libre se déplace vers le haut
  • Si l'angle = 360, la zone libre se déplace vers la droite

Vous pouvez utiliser les axes X et Y pour modifier la position de l'effet dans la scène. Dans ce cas, passez les coordonnées polaires à False et utilisez les paramètres nommés Centre X et Centre Y.

Le paramètre suivant est intitulé Appliquer l’effet à l'aura. Tout d'abord, au cas où vous ne le saviez pas, “aura” est la zone qui commence par le cercle des fusées éclairantes et se propage aux bords de la scène.

Bien qu'elle ne contienne pas nécessairement des fusées éclairantes partout, elle fait partie de l'effet, et vous avez le contrôle sur l'impression que ça donne. Plus précisément, VSDC vous permet de changer le rayon et l'apparence de l'aura. Par exemple, vous pouvez choisir l'une des options suivantes dans le menu déroulant :

  • Copie - chaque objet de la séquence qui tombe dans la zone “aura” est dupliqué
  • Flou - tout dans la zone “aura” est flou
  • Flou radial - effet de flou radial appliqué aux images dans la zone “aura”
  • Rien – il n'y aura pas de “aura”

Vous pouvez également modifier le Rayon de l'aura et la Force de l'aura. Le rayon de l'aura contrôle le rayon de la zone à l'intérieur de l'effet. En changeant sa taille, vous modifiez automatiquement le rayon de l'aura.

La force de l'aura augmente l'effet que vous avez sélectionné une étape plus tôt. Par exemple, si vous avez sélectionné “flou”, plus la valeur de la force de l'aura est élevée, plus elle sera floue.

Aura sombre est un paramètre qui définit l'obscurité de l'aura avec 100 étant la valeur maximale.

Si vous choisissez d'assombrir l'aura, l'option Assombrissement vous permet d'obtenir un effet de dégradé qui commence dans la zone franche et continue jusqu'à la fin de l'aura. Plus sa valeur est élevée, plus le dégradé sera lisse.

Nombre de fusées éclairantes est un paramètre bien nommé qui contrôle le nombre de fusées éclairantes Bokeh dans la vidéo. Il est généralement utilisé avec un Écart minimum et un Écart delta.

Le paramètre Écart minimum définit la distance minimale entre la zone libre et les éblouissements. Remarquez comment les fusées éclairantes se déplacent plus loin de la zone libre quand nous augmentons cette valeur :

Pendant ce temps, le paramètre Écart delta définit la plage possible pour la valeur de l'Écart minimum. Si l'Écart delta est égal à 0, toutes les fusées éclairantes seront situées à la distance minimale de propagation de la zone libre. Dans l'exemple ci-dessous, nous augmentons progressivement la valeur de l'Écart delta. Remarquez comment la densité des fusées éclairantes dans la scène diminue.

Notez que si vous souhaitez modifier la façon dont les fusées éclairantes sont réparties, vous pouvez également le faire en appuyant sur un bouton vert nommé Générer une autre carte.

Le paramètre Type de rotation définit la rotation des flares autour de la zone libre. Il existe quatre types de rotation disponibles au choix :

  • Aucune rotation
  • Tourner dans le sens horaire
  • Tourner dans le sens antihoraire
  • Direction aléatoire

Notez que si vous sélectionnez un type de rotation, vous pouvez également définir la Vitesse de rotation maximale et minimale.

Effet Bokeh : paramètres de flare

Le dernier groupe de paramètres vous permet de personnaliser l'apparence des fusées éclairantes. Il comprend une poignée de paramètres liés à la taille, la forme, la couleur, la luminosité et les mouvements de flare. La plupart d'entre eux vous permettent de définir le changement dynamique des valeurs en utilisant la différence entre la valeur initiale et la valeur finale.

Vous remarquerez également que de nombreux paramètres incluent la valeur minimale et la valeur maximale. La raison en étant l'effet suggère que les fusées éclairantes affichées à un moment donné ne devraient pas se ressembler. En conséquence, les valeurs minimales et maximales sont attribuées au hasard aux fusées éclairantes, ce qui produit l'illusion de lumières scintillantes en arrière-plan.

Maintenant, passons en revue des options une par une.

Taille minimale/maximale de fusée - ce paramètre devrait sembler explicite. Il vous permet de définir les tailles de fusée minimales et maximales possibles. Cela signifie que votre effet Bokeh inclura diverses fusées éclairantes, mais aucune d'entre elles ne sera plus petite que la première ou plus grande que la seconde.

Chaque fusée dans l'effet a sa durée de vie limitée. Le paramètre TTL min/max vous permet de définir la durée minimale et maximale possible de la vie pour chaque flare. Comme les fusées éclairantes atteignent leur limite de temps, ils disparaissent de la scène remplacés par de nouvelles fusées éclairantes.

Luminosité de fusée min/max - ce paramètre est également explicite. Avec la valeur que vous avez définie, elle est limitée par le niveau de Transparence que vous avez sélectionné auparavant.

Si vous voulez que toutes les fusées commencent à s'afficher au niveau de luminosité minimum (par opposition au niveau de luminosité aléatoire), définissez True pour le paramètre nommé A partir de la valeur min.

De même, vous pouvez décider si vous voulez que les fusées soient de la même couleur lorsqu'elles commencent à s'afficher ou de couleurs aléatoires. Si vous définissez Utilisez couleur aléatoire - False, vous pourrez choisir la Couleur des fusées et définir l'Écart de couleur. Ce dernier paramètre définit dans quelle mesure la couleur peut s'écarter de la tonalité d'origine.

How to change the flare color for the Bokeh glare effect

Si vous n'aimez pas les fusées hexagonales par défaut, il y a trois autres options de Forme de fusée pour vous : un cercle, un cœur et une étoile. La forme d'étoile est la plus personnalisable. Si vous choisissez cette forme, vous pouvez également définir les paramètres suivants :

  • Nombre de points étoiles
  • Rayon intérieur de l'étoile
  • Rayon extérieur de l'étoile

En plus de la couleur et de la forme, vous pouvez choisir de remplir les fusées de différentes manières. Il existe quatre types de remplissage disponibles : solide, lisse, centre et point. Juste basculez entre les types de remplissage et vérifiez les résultats dans la fenêtre de prévisualisation.

Intensité du fondu sortant est une échelle de 0 à 100 qui permet d'appliquer un effet de fade-out lisse aux fusées éclairantes. Lorsqu'elle est égale à 0, l'effet de fondu est absent. Lorsque vous augmentez la valeur, la source de lumière à l'intérieur des fusées éclairantes se déplace du centre et crée un effet de décoloration.

Enfin, le dernier paramètre est appelé Netteté de fusée. En le changeant, vous pouvez changer la force de la netteté de la source lumineuse à l'intérieur des fusées éclairantes. En conséquence, plus la valeur est élevée, plus le rayon de la lumière devient.

L'effet Éblouissement bokeh n'est pas seulement pour les vidéos romantique

Maintenant que vous connaissez les tenants et les aboutissants de l'application de l'effet Bokeh, gardez à l'esprit qu'il est plus polyvalent que vous pourriez avoir pensé. Ne vous limitez pas au genre romantique.

Par exemple, bien qu'il soit traditionnellement considéré comme un effet pour les séances de prise de vue de nuit, il peut être un bel ajout à une vidéo ou une photo de jour. Ce n'est pas seulement pour les arrière-plans ! Essayez de réduire la luminosité de de fusée et utilisez l'effet comme premier plan.

Laissez votre créativité prendre le relais et expérimentez avec le nouvel outil. Besoin d'inspiration ? Consultez notre chaîne YouTube. Nous publions des tutoriels hebdomadaires pour tous les niveaux d'expérience, et vous trouverez sûrement beaucoup d'idées.

Actualités

5 logiciels gratuits pour effectuer la correction des couleurs de votre vidéo

Les créateurs des vidéos comprennent l’importance de l’outil de correction des couleurs pour trois raisons. Tout d'abord, la maîtrise de cet instrument vous aidera à améliorer vos vidéos et à...

VSDC 7.2 apporte son ensemble d'outils de correction des couleurs au niveau supérieur (et d'autres mises à jour en plus)

Ces deux derniers mois ont été productifs pour l'équipe VSDC, et nous sommes ravis d'annoncer la sortie de VSDC 7.2. Saluez la nouvelle version de notre logiciel de montage vidéo. Bien que la partie...

10 logiciels de montage vidéo vraiment gratuits (sans filigrane)

C’est exaspérant de découvrir un filigrane sur votre vidéo après les heures de l'édition. Pourtant, un certain nombre de développeurs des logiciels de montage vidéo pratiquent cette approche pour...

VSDC 7.1 met à niveau l'interface graphique et l'éditeur de LUTs, ajoute de nouveaux effets et des raccourcis personnalisés

La nouvelle version de VSDC comprend deux nouveaux effets vidéo, étend les performances de l'éditeur de LUTs et rend le montage vidéo plus pratique avec une interface améliorée, une barre temporelle...

VSDC a atteint le seuil de 100 000 abonnés sur YouTube

La semaine dernière nous avons reçu le tant attendu trophée du créateur Argent YouTube pour avoir atteint le seuil de 100 000 abonnés. Le trophée en forme du bouton est arrivé dans une jolie boîte...
 

enregistreur d'écran

A l’aide de ce logiciel, vous pourrez faire des vidéos de votre bureau et les enregistrer sur l’ordinateur sous différents formats. Avec l’éditeur de vidéo, ce logiciel est une solution idéale pour créer des présentations et des bandes démos.

En savoir plus sur Screen Recorder...

 

VSDC Gratuit Capture Vidéo

Le programme est pour le but de récupèrer le vidéo des périphériques et de l’enregistrer sur l’ordinateur dans n'importe quel format vidéo. Il vous permet de sauvegarder les vidéos des tuners vidéo, des caméras Web, des cartes de capture et d’autres unités.

En savoir plus sur Video Capture...


Reviewed by


"VSDC Free Video Editor is a surprisingly powerful, if unconventional video editor"

- PC Advisor


"This video editor gives you tons of control and editing power"

- CNet


"The editor handles many common formats and boasts a good deal of capabilities when it comes time to alter lighting, splice video, and apply filters and transitions in post production"

- Digital Trends